Le CRAPS vous présente ses meilleurs voeux pour 2018 !

Jean d’Ormesson était fasciné par le Temps. Son œuvre en fait suffisamment état. Relisons la gloire de l’Empire, Au plaisir de Dieu, feuilletons la Douane de mer ou l’Histoire du juif errant et nous en serons convaincus ! Le temps n’est pas à l’évidence l’œuvre des Hommes. Est-ce pour cela que ceux-ci ont dès le début de l’aventure humaine tenté de l’apprivoiser en lui attribuant un rythme, ne serait-ce que par le calendrier qu’il soit grégorien, qu’il fut révolutionnaire et par bien d’autres choses : du sablier à la montre, du découpage en ères puis en siècles au point d’en faire un pilier de leur philosophie, des lois de la relativité à la science quantique…

Fêter une nouvelle année, c’est être fataliste ! Admettre que le temps passe comme le sable file entre les doigts d’une main, c’est accepter la réduction inéluctable de sa propre vie, donc de sa propre action c’est-à-dire de sa liberté ! Ce n’est pas le moindre paradoxe…

Est-ce pour cela qu’il « n’est de richesses que d’Hommes » ? Non bien sûr, mais un peu quand même, tant l’Homme se sachant mortel redouble d’énergie pour donner un sens à la notion de progrès dont lui seul sur terre a conscience.

Cette énergie au service du progrès social, le CRAPS n’en a pas manqué tout au long de cette année 2017, comme depuis sa création ! Renforçant ses activités traditionnelles axées sur les dîners-débats et les Crapslog, développant sa ligne éditorialiste avec un nouvel ouvrage* devenu une référence, co-fondateur des Assises nationales de l’Appareillage l’Orthopédique et invité à l’émission « Le Grand Témoin » sur la Chaîne Parlementaire. Et comme la Protection sociale est une notion universelle, sa vice-présidence internationale récemment créée a noué on ne peut plus rapidement des relations tant en Afrique qu’en Europe qui ne manqueront pas de renforcer à la fois son image et sa voix au sein de la communauté des think tanks.

C’est donc fort de ses acquis que le CRAPS doit entrer dans cette nouvelle année 2018 plus résolu que jamais à œuvrer pour la préservation de ce qui reste une aventure noble, désintéressée au service de toutes et tous…

C’est avec une foi intacte en notre œuvre collective commencée il y a presque 10 ans que je vous souhaite une bonne et heureuse année 2018 pour vous et tous les vôtres. Que ces vœux chaleureux et fraternels vous apportent dans ce monde complexe les ingrédients indispensables à la joie et à la sérénité ! Bonne année et à bientôt pour d’autres aventures !

Jean-Claude Mallet – Président du CRAPS

* « Nouveau monde, nouvelle Protection sociale ».