PATRICE CORBIN

Il faut d’abord souligner l’originalité du CRAPS ; Jean-Claude Mallet, son fondateur et Président tirait de son expérience de syndicaliste la conviction qu’il manquait à la protection sociale, entendue dans son sens le plus large, un lieu d’échange des idées, où règnerait, la chaleur humaine de gens de bonne volonté, la liberté d’expression et le respect des convictions de chacun. Il était convaincu, et l’expérience prouve qu’il avait raison, qu’un tel lieu ne pouvait que servir l’intérêt général.Les difficultés et la mutation que les mécanismes de protection sociale de notre pays connaitront immanquablement dans les années à venir laissent à penser que si le CRAPS n’existait pas c’est maintenant qu’il faudrait l’inventer.

PATRICE CORBIN,
Ex Conseiller Maître à la Cour des Comptes – Avocat.