Zoom sur la maladie d’Alzheimer

Lorsque des troubles de la mémoire commencent à apparaître, la maladie d’Alzheimer est souvent évoquée. Pathologie redoutée, elle attaque la mémoire de plein fouet.

Chaque jour, notre mémoire assemble une série de scénarios qui sont autant de séquences de notre vie. Cette mémoire dite épisodique stocke des événements, spécifiques de par leur contenu. La maladie d’Alzheimer est caractérisée par la difficulté, voire l’incapacité totale, à se remémorer ces moments. La visite d’un proche devient, au mieux, un vague souvenir, sans accroche sur l’échelle du temps et sans contenu précis. Les souvenirs anciens sont quant à eux bien mieux épargnés, du moins dans les premiers temps de la maladie.

Symptômes d’abord dans l’ombre

Les premières manifestations de la maladie sont souvent sournoises: troubles diffus, manque de concentration, changement du caractère, retrait des activités favorites ou du cercle d’amis. Ces manifestations, parfois atténuées par une forme de déni plus ou moins conscient, sont souvent mises sur le compte de l’âge ou de pathologies physiques déjà connues.

Puis les symptômes s’accentuent: des activités quotidiennes comme faire la cuisine, conduire sur un trajet connu, remplir des formulaires administratifs, gérer les finances, deviennent progressivement problématiques, suscitant l’inquiétude ou l’irritation des proches. Par la suite, les troubles de la mémoire, du langage, de la perception et de l’action sont à l’origine d’une perte d’autonomie toujours plus grande. La dépendance pour les activités quotidiennes et domestiques s’installe alors progressivement.

Des conséquences insidieuses

Si la maladie d’Alzheimer est souvent la cause d’un décès prématuré, les raisons en sont indirectes. En effet, les troubles cognitifs et de motricité engendrés réduisent la mobilité de la personne et, avec le temps, l’affaiblissent. Parmi les problèmes fréquents, {…}

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Source : planetesante.ch