Qui sont vos médecins ? 7 choses à retenir du recensement du Conseil de l’Ordre

Âge, effectifs, mode d’exercice… Le Conseil national de l’Ordre des médecins (Cnom) a publié ce jeudi un Atlas démographique de la population médicale en France. L’Hexagone compte 330,7 médecins pour 100 000 habitants. Les médecins sont de plus en plus âgés mais la profession se féminise et s’internationalise.

Une profession plus âgée et de plus en plus féminisée, davantage salariée et qui s’internationalise : en dix ans le profil des médecins a beaucoup changé, révèle jeudi l’Atlas démographique du Conseil national de l’Ordre des médecins (Cnom).

Au 1er janvier 2017, la France recensait 215 941 médecins en activité, (régulière, temporairement interrompue et remplacement compris), soit 0,9 % de plus qu’en 2007, selon l’Ordre qui revient sur dix ans d’analyses démographiques de la profession.

Voici sept des principaux enseignements du rapport 2018 du Cnom :

1 – Des médecins plus âgés

L’âge moyen des médecins est de 51,2 ans contre 50 ans en 2007. Les médecins âgés de moins de 40 ans représentent 20 % de la population médicale en activité régulière alors que ceux âgés de 60 ans et plus représentent 28 % de cette population.

« Les classes en âge de prendre leur retraite sont numériquement très importantes. Ce vieillissement de la profession remet en cause d’une part l’activité réelle et d’autre part pose la question sur le renouvellement des médecins », souligne le Cnom dans son rapport.

Le Cnom recense 75 033 retraités dont 16 853 en cumul emploi-retraite. En 2016, 6 208 médecins ont fait valoir leur droit à la retraite (+155 % en dix ans).

2 – Une profession qui se féminise

La profession poursuit sa féminisation : les femmes représentent près de la moitié (47 %) des médecins en activité régulière contre 38 % en 2007.

3 – Plus de spécialistes

Le nombre de spécialistes a augmenté, à 84 862, soit une hausse de 7,2 % depuis 2007. Les généralistes en activité régulière ont en revanche diminué sur la même période de 9,1 % pour atteindre un effectif de 88 137.

4 – Les médecins salariés majoritaires

Autre changement marquant, note le rapport, les médecins salariés sont dorénavant majoritaires (91 851) par rapport aux libéraux exclusifs (84 738). Leur effectif a crû de plus de 10 % en 10 ans, alors que celui des cabinets libéraux a diminué dans la même proportion. Ils sont aussi de plus en plus nombreux à choisir l’exercice mixte (+9,7 %). Parmi les salariés 66 % exercent à l’hôpital {…}

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Source : ouest-france.fr