Vieillir en bonne santé : misez sur les fibres

Une forte consommation de fibres contribue à avancer en âge de la meilleure manière, en limitant le risque de souffrir de gros problèmes de santé.

Bien sûr, ce n’est pas une garantie absolue, alors qu’évidemment d’autres éléments interviennent, mais il n’empêche : lorsqu’on compare l’état de santé des seniors selon qu’ils sont de grands ou de petits consommateurs de fibres alimentaires – céréales (grains entiers), fruits et légumes, essentiellement – la différence est manifeste. C’est ce que constate cette équipe australienne (université de Sydney), qui a suivi pendant dix ans des personnes âgées de 49 ans ou plus.

Le « statut de vieillissement réussi » (c’est le terme employé par les chercheurs) reposait sur l’absence de handicap, de symptômes dépressifs, de détérioration cognitive, de troubles respiratoires et de maladie chronique (cancer et maladie cardiovasculaire, en particulier). A intervalles réguliers, les participants ont renseigné leurs apports en fibres. Au terme du suivi, il s’avère que ceux qui en consomment le plus présentent les meilleures chances d’atteindre un score élevé de « vieillissement réussi », autrement dit, d’être les moins susceptibles de souffrir d’un ou de plusieurs des problèmes de santé retenus ici. A l’inverse, les faibles consommateurs sont les plus exposés à ces soucis, et donc les plus à risque de « statut de vieillissement » insatisfaisant.

« La consommation de fibres alimentaires influence, de manière indépendante, la probabilité de vieillissement réussi sur une période dix ans », concluent les spécialistes. « Ces résultats suggèrent que l’augmentation des apports en aliments riches en fibres peut participer à une stratégie à succès pour un vieillissement pleinement fonctionnel ».

Source : passionsante.be