Travail, impôts, chômage, retraite : le calendrier des réformes

LES RÉFORMES DU PRÉSIDENT MACRON

Code du travail, hausse de la CSG, système unique de retraite… : des réformes importantes sont en préparation. Le calendrier annoncé en 4 points.

Le nouveau gouvernement, mené par Edouard Philippe, travaille sur les multiples réformes prévues par le programme d’Emmanuel Macron.

1/ TRAVAIL

La réforme du Code du travail vise notamment à accroître le champ des accords d’entreprise (qui primeraient sur la loi et sur le contrat de travail). Les nouvelles règles devraient être fixées par ordonnance (sans discussion du Parlement) avant l’automne, après consultation des partenaires sociaux.

2/ IMPÔTS

Le gouvernement a annoncé une hausse de 1,7 point de la CSG, dès le 1er janvier 2018. Pour les salariés, elle sera plus que compensée par la suppression des cotisations sociales chômage et maladie.

Les retraités modestes, exonérés de CSG ou qui paient une CSG à taux réduit, ne seraient pas concernés par la hausse.

En revanche, la hausse de CSG ne sera pas compensée pour les retraités qui paient une CSG au taux normal (qui passera de 6,6 % à 8,3 %), c’est-à-dire ceux dont la pension dépasse 1 200 € par mois.

Certains pourraient toutefois bénéficier de la suppression de la taxe d’habitation. Cette suppression sera mise en place progressivement, de 2018 à 2020.

Pour l’impôt sur le revenu, le passage au prélèvement à la source est reporté au 1er janvier 2019 (au lieu de 2018).

3/ CHÔMAGE

La réforme de l’assurance chômage est annoncée pour l’été 2018. Le système devrait être progressivement ouvert aux salariés qui démissionnent et aux travailleurs indépendants (a priori dans la limite d’une fois tous les 5 ans).

La réforme ne devrait pas concerner le montant et la durée de l’indemnisation. En revanche, un chômeur pourrait refuser « un emploi, mais pas deux ».

4/ RETRAITE

Une nouvelle réforme des retraites est annoncée pour 2018. L’objectif est de créer un système universel : « fonctionnaires, salariés, indépendants auront tous les mêmes droits, le calcul de la retraite sera le même pour tous ».

La réforme ne commencerait à s’appliquer « qu’au cours de la législature suivante » (a priori à partir de 2022).

Source : pleinevie.fr