La télémédecine expliquée aux seniors et aux aidants

La télémédecine est un acte médical qui relie le malade et son médecin mais à distance par écran interposé. L’écran, la « boite » comme disent les patients est vite oubliée quand le lien s’établit et que la consultation se déroule dans l’échange, soutenu par un professionnel du soin (infirmier).

Comment ça se passe ?

Le service, la maison médicalisée (EHPAD : établissement pour personnes âgées dépendantes) dispose d’un matériel adapté (écran, caméra haute définition, micros, liaison haut débit et sécurisée) dans une salle dédiée à la consultation. Un rendez-vous est pris avec le médecin, le spécialiste à distance (à l’hôpital). La personne malade s’installe devant l’écran, elle est accompagnée d’un professionnel de proximité (Infirmier) qui va l’aider à présenter sa situation, dialoguer avec le médecin, partager des examens (prise de tension, électrocardiogramme…). Le médecin, le spécialiste réalisera sa consultation, donnera ses directives (ré-examens, ordonnances) qui seront suivis d’effets.

Meilleur accès au soin

Sans se déplacer, sans mobiliser des transferts parfois complexes (certains résidents ont besoin d’être constamment accompagnés), les personnes malades peuvent avoir accès à des avis spécialistes. La télémédecine augmente le panel de soins possibles, diminue les évènements graves et améliore la qualité de vie des personnes fragilisées (accompagnées par des personnels connus, non transportés).
Elle rassure les professionnels de proximité qui peuvent plus facilement demander un avis spécialiste.

La télémédecine est un outil qui se développe partout en France.

Elle se développe auprès de services éloignés des équipes spécialistes (En EHPAD, en lien avec les services d’urgence). La personne malade choisit cet acte de télémédecine.
Elle aura besoin de la mise en oeuvre effective du DMP : dossier médical personnel et partagé, véritable « agent de liaison » sécurisé entre les acteurs des soins.

Source : agevillage.com