Technologie et santé : les Français partagés entre crainte et progrès

Consulter en ligne, utiliser des objets connectés pour suivre sa santé, transmettre ses données à des entreprises privées… le recours aux technologies en matière de santé divise les Français, partagés entre progrès et facilité d’accès aux soins d’une part et crainte d’une déshumanisation des suivis et perte de contrôle sur ses données personnelles d’autre part, selon un nouvel observatoire Cetelem/Harris Interactive, qui sera rendu public mardi 26 septembre.

Pour les trois quarts des Français, l’utilisation des technologies dans le domaine de la santé est perçue comme une avancée efficace pour améliorer la transmission d’informations entre les professionnels de santé (79%), mieux contrôler l’évolution des maladies des patients (77%) avec un meilleur suivi des indicateurs santé (pouls, tension, poids, etc.).

En revanche, le recours aux technologies, qui fait désormais partie du paysage des prises en charge médicales, progresse fébrilement dans le quotidien des Français, révèle cette nouvelle étude Cetelem/Harrisinteractive publiée ce mardi 26 septembre.

Si les expérimentations de consultations en télémédecine se multiplient depuis 2015 dans l’hexagone, les Français se montrent très partagés sur la méthode. 49% ne souhaitent pas que leur médecin traitant consulte en ligne, surtout les femmes, les plus de 50 ans et les personnes les plus diplômées, même si 67% y voient un outil efficace pour lutter contre les déserts médicaux {…}

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Source : ladepeche.fr