Tabac : le vapotage peu efficace pour arrêter de fumer

La cigarette électronique aide les fumeurs à réduire leur consommation quotidienne, selon une enquête de l’agence Santé publique France rendue public ce mardi. Mais elle est peu efficace pour arrêter de fumer.

Vapoter, pour ne plus fumer ? Des associations de lutte contre le tabagisme et des autorités de santé, comme Public Health England, pensent que la cigarette électronique peut aider les fumeurs à décrocher. En France, le Haut Conseil de la santé publique est plus circonspect : il parle d’un «outil d’aide à l’arrêt du tabac pour les personnes désireuses de sortir du tabagisme », tout en pointant le risque de renormalisation du tabagisme.

L’agence Santé publique France a mené sa propre enquête, un sondage portant sur 2.000 personnes, dont des fumeurs exclusifs et des «vapo-fumeurs », c’est-à-dire des fumeurs utilisant régulièrement l’e-cigarette. Les répondants ont été interrogés à six mois d’intervalle en 2014-2015, au moment du plan anti-tabac de Marisol Touraine . A l’époque, 6% des Français vapotaient, dont 3% tous les jours.

La sociologie plus forte que la vape

Les résultats de cet enquête, présentés ce mardi, sont mitigés. Au bout de six mois, le nombre de vapo-fumeurs ayant cessé de fumer n’était pas significativement plus élevé que celui des fumeurs exclusifs. Les personnes qui ont réussi à arrêter au moins sept jours ne se divisent pas entre fumeurs et vapo-fumeurs, mais répondent à certaines caractéristiques sociologiques . Ce sont plutôt des hommes, âgés de 15 à 24 ans, peu dépendants, et déjà motivés pour arrêter le tabac au début de l’enquête.

Néanmoins, 44% des ex-vapoteurs ayant arrêter de fumer depuis au moins 7 jours ont indiqué que l’e-cigarette les y avait aidés, un taux qui grimpe à 69% chez les plus âgés (50-85 ans).

Les vapoteurs ne font pas la démonstration qu’il leur est plus facile d’arrêter de fumer. Mais ils en ont plus souvent le désir, puisqu’ils font plus de tentatives (grosso modo deux fois plus). «Le vapotage régulier parmi les fumeurs pourrait avoir un effet seulement à court terme, {…}

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Source : lesechos.fr