Tabac : une cigarette par jour suffit à augmenter le risque de maladies cardiovasculaires

Écraser sa dernière cigarette est le seul moyen de réduire le risque de faire un accident vasculaire cérébral ou d’avoir un infarctus.

Nul ne peut plus ignorer que fumer tue. Mais pour certains, les risques liés au tabac sont proportionnels au nombre de cigarettes fumées. Une idée fausse, démentie par plusieurs études scientifiques qui montrent que le fait de fumer moins de 5 cigarettes par jour est associé à un risque significativement accru de faire un accident vasculaire cérébral (AVC) ou d’avoir un infarctus. En 2005, une étude avait ainsi montré qu’une à quatre cigarettes par jour exposent le fumeur à un risque de mourir d’un infarctus trois fois plus important qu’un non-fumeur.

Une nouvelle étude vient de quantifier ce risque: les personnes qui ne fument qu’une cigarette par jour auraient 25 à 30% de risque supplémentaire de faire un AVC. Pire encore, leur risque de faire une crise cardiaque est doublé par rapport aux non-fumeurs. Ces résultats, publiés le 24 janvier dans le British medical journal , montrent également que les femmes présentent de plus hauts niveaux de risque que les hommes.

Il n’y a pas de risque zéro

«Il n’existe pas de consommation de tabac sans risque pour les maladies cardiovasculaires», indiquent les auteurs de l’étude, des chercheurs britanniques et hongkongais en épidémiologie et en statistiques médicales. «Les fumeurs devraient avoir pour objectif d’arrêter plutôt que de réduire leur consommation de tabac pour diminuer significativement leur risque d’avoir ces deux maladies», ajoutent-ils.

Cette nouvelle étude a également permis de révéler un fait inattendu: une très faible consommation de tabac expose le fumeur à des risques assez proches de ceux encourus par un gros fumeur. «Ne fumer qu’environ une cigarette par jour engendre un risque de développer une maladie coronarienne et de {…}

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Source : sante.lefigaro.fr