Spectacle et médias : Audiens protège les hommes…et les lieux

Le groupe Audiens, spécialisé dans l’assurance de personnes des secteurs du spectacle et des médias, propose désormais une assurance des risques professionnels. Il s’apprête aussi à lancer une nouvelle offre santé à destination des TNS.

Le groupe de protection sociale des professionnels de l’audiovisuel, de la communication, de la presse et du spectacle élargit son activité. Très impliqué dans la protection des personnes, Audiens est à présent en capacité de protéger un lieu ou un entrepreneur de spectacle en cas de sinistres. « Nos entreprises adhérentes souhaitent de plus en plus à ce que nous leur apportions un service global. Partant de ce constat, nous avons décidé de développer une assurance des risques professionnels », a expliqué son directeur général, Patrick Bézier, lors d’une conférence de presse organisée le 21 septembre.
UNE NOUVELLE OFFRE TNS
Pour ce faire, le groupe Audiens a pris une participation majoritaire dans la société de courtage Assurance et Spectacle, spécialisée dans la couverture des risques spéciaux du spectacle vivant, telles que la responsabilité civile et les assurances dommages. Il pourra désormais intervenir en cas de pertes pécuniaires et financières liés à une annulation d’un spectacle. Autre annonce faite : Audiens déploiera d’ici la mi-octobre une nouvelle offre santé destinée aux Travailleurs non-salariés (TNS), cette population représentant 27% des actifs en emploi dans les secteurs culturels. Une offre pour laquelle aucun repère tarifaire n’a toutefois été précisé.

IMPLIQUÉ DANS LE DÉVELOPPEMENT DURABLE
Par ailleurs, à l’occasion de la Conférence sur le Climat COP21, organisée à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015, Audiens a annoncé lancer Initiatives Culture 21, une plateforme web participative dédiée à la « culture et au développement durable » sur laquelle tous les professionnels de la culture sont invités à contribuer et à promouvoir les initiatives et les bonnes pratiques en matière de développement durable et de RSE.

Source : L’Argus de l’assurance