Sécurité sociale et complémentaire santé : tout savoir sur les mutuelles étudiantes

Est-ce obligatoire de souscrire une mutuelle étudiante ? Comment choisir sa complémentaire santé ? Quelles démarches entreprendre et à quel moment ? Ne négligez pas cette étape administrative nécessaire de la rentrée !

Dès le début de l’année universitaire, vous devrez vous préoccuper de votre couverture santé en même temps que votre inscription. Souscrire à la Sécurité sociale (assurance maladie) est obligatoire, alors que la complémentaire santé est facultatif, même si vivement conseillé pour vous faire rembourser le mieux possible vos frais de spécialistes (dentiste, ophtalmo, gynéco…) ou se couvrir en cas d’accident nécessitant une hospitalisation.

Une sécurité sociale étudiante obligatoire

À la rentrée, lors de votre inscription administrative, vous devrez souscrire au régime étudiant de la Sécurité sociale, en adhérant à l’une des mutuelles étudiantes. Parmi celles-ci on trouve la LMDE, des mutuelles régionales comme la SMEREP (en région parisienne), ou encore le réseau EMEVIA (MEP, Smerra…). Les remboursements sont les mêmes, la seule différence réside dans la qualité de la prestation (rapidité des versements, disponibilité au téléphone, proximité géographique…).

Pour vous inscrire, vous devez remplir un formulaire (pensez à prendre votre numéro de carte Vitale !) auprès de votre mutuelle choisie (souvent sur un stand lors des chaînes d’inscriptions), indiquez votre choix lors de l’inscription administrative et régler les frais annuels pour cette souscription (217 € pour 2017–2018) en même temps que vos frais de scolarité. Vous avez la possibilité de régler la cotisation en trois fois : le premier versement doit être effectué le jour de l’inscription et les deux autres doivent être réalisés les deux mois suivants.

Une fois inscrit auprès d’une mutuelle étudiante, l’étudiant est couvert du 1er septembre de l’année en cours jusqu’au 31 août de l’année suivante. Il ne faut pas oublier de mettre à jour sa carte Vitale (dans une pharmacie par exemple) et remplir un document pour déclarer son médecin traitant.

Les cas d’exceptions pour la Sécurité sociale

Les étudiants boursiers ou qui ont moins de 20 ans pendant l’année scolaire à venir sont exemptés de verser une cotisation pour la Sécurité sociale étudiante {…}

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Source : letudiant.fr