Sécurité Sociale 2017 : le RSI devient Pajemploi

L’année 2017 constitue de gros changements pour les Français, notamment au niveau de la Sécurité Sociale. Plusieurs chantiers sont en cours au gouvernement qui n’a, d’ailleurs, que peu de temps pour les lancer, avant les prochaines élections présidentielles. Avec des nouveautés applicables dès ce lundi.

Le premier grand changement pour les Français va concerner les cotisations de CSG qui vont baisser pour un demi million de retraités. Il avait été envisagé que cela puisse concerner jusqu’à un million de personnes, mais cela aurait coûté trop cher…

500’000 retraités, dont les revenus sont inférieurs à 1’018 € seront exonérés de CSG, et pour ceux dont les revenus sont inférieurs à 1’331 €, ils seront soumis au taux réduit. Avantage mensuel : entre 50 € et 60 €. Une petite compensation alors que les retraites continuent d’être gelées.

Les fumeurs doivent débourser encore plus cher pour acheter leur tabac. Le prix du tabac à rouler grimpe à 8,60 €, au lieu de 7,50 €. Quant à la taxe sur les fabricants de tabac, le gouvernement a manifestement trouvé une astuce pour la faire passer : elle ne touchera pas les fabricants directement, mais Logista, l’entreprise qui distribue les cigarettes de quasiment toutes les marques chez les buralistes. Et cette dernière ne manquera pas de compenser le manque à gagner en reportant la taxe sur les paquets.

Le RSI, le régime social des indépendants va disparaître pour s’appeler Pajemploi. Mais, contrairement à ce qui avait été évoqué, le RSI ne rejoint pas les rangs du régime général de la Sécurité Sociale, il reste géré par l’URSSAF. Le nom change, mais pour ceux qui travaillent avec depuis des années, tout reste pareil.

Source : e-metropolitain.fr