Santé et sécurité au travail : trouver des axes fondateurs

La santé et la sécurité au travail constituent en France une question d’ordre public social, que ce soit dans le secteur privé ou dans le secteur public.

La santé et la sécurité au travail (SST) constituent en France une question d’ordre public social, que ce soit dans le secteur privé ou dans le secteur public.

A partir de 2005, et après plusieurs décennies d’approche majoritairement juridique, les gouvernements successifs, et plus particulièrement les ministères chargés du Travail, se sont attachés à élaborer des « Plans santé au travail » (PST) pour donner du sens aux actions menées en matière de prévention des risques au travail, mobiliser les parties prenantes, capitaliser les expériences, mutualiser les moyens et, enfin, assurer un suivi des préconisations formulées.

Pour respecter les obligations sociales en termes de SST, l’objectif global consiste in fine à poser, conjointement et pour un temps donné, un cadre légitime, efficient et approprié aux réalités et contraintes du terrain. Il est ainsi donné une visibilité politique aux objectifs publics en affichant des priorités claires, en renforçant les moyens d’intervention des parties prenantes et en développant la connaissance et l’évaluation des risques au travail.

Grâce au dialogue social (accords majoritaires de 2009 et 2013) et au rôle de pilotage et d’accompagnement juridique et méthodologique joué par la Direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP), la prise en compte des conditions de travail dans la fonction publique a connu une amélioration sans précédent {…}

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Source : lagazettedescommunes.com