Santé : comment être bien couvert à l’étranger ?

Avant de partir à l’étranger, pensez à vérifier votre couverture santé. Généralement, Sécurité sociale et mutuelle santé vous couvrent mais parfois de manière insuffisante.

Selon la destination choisie et la durée du voyage, des assurances complémentaires sont fortement conseillées.

Que couvre la Sécurité sociale dans l’Union Européenne ou en Suisse ?

Si vous voyagez dans l’Union Européenne, ainsi qu’en Suisse, Norvège, Islande ou au Liechtenstein, pensez à vous procurer la Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM). Elle prend le relais de la carte Vitale dès que vous quittez la France. Elle certifie votre rattachement au régime général de la Sécurité Sociale et vous garantit la prise en charge de vos frais de santé selon les formalités en vigueur dans le pays visité.

Pour obtenir la CEAM, rendez-vous directement dans votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) ou sur le site ameli.fr dans votre portail personnel. Certaines mutuelles la proposent aussi en ligne. Pensez-y au moins 15 jours avant le départ. Cette carte individuelle est valable 1 an. Important à savoir : chaque membre de la famille doit avoir sa propre carte, y compris les enfants de moins de 16 ans.

Vous présentez cette carte dès que vous consultez pour raisons médicales. Selon la législation du pays, deux cas se présentent : soit vous n’avez rien à avancer; soit, au contraire, vous faites l’avance des frais et vous êtes remboursés sur place par l’organisme équivalent à la Sécurité sociale française. Si vous n’avez pu effectuer la démarche 15 jours avant votre départ, vous êtes couvert à 2 conditions :- Si vous n’êtes pas encore parti, contactez votre CPAM. Vous recevez un certificat provisoire de remplacement, valable 3 mois dans les mêmes conditions que la CEAM.- Si vous êtes déjà sur place, vous ferez l’avance des frais. Au retour, adressez tous les justificatifs de règlement et les factures acquittées à votre CPAM accompagnés du formulaire intitulé « Soins reçus à l’étranger ».

Que prend en charge la Sécurité sociale hors d’Europe ?

En dehors de la zone européenne, vous devrez régler les frais médicaux sur place. Seuls les soins indispensables vous seront ensuite remboursés sur présentation des justificatifs et après approbation par le médecin conseil de votre CPAM. Les remboursements s’effectuent dans la limite des tarifs conventionnels français. Selon votre pays de destination, les écarts peuvent être importants. Aux Etas-Unis, par exemple, le coût des soins est élevé, notamment pour des consultations de spécialistes ou des interventions chirurgicales. Pensez à consulter votre mutuelle pour savoir si elle rembourse tout ou partie du reste à charge dans ces cas-là. Certains pays ont signé une convention de Sécurité sociale avec la France. Dans ce cas, sous certaines conditions, vous serez remboursé sur place selon les tarifs pratiqués dans le pays d’accueil.

Quelle prise en charge de votre mutuelle ?

Il n’y a pas de règle générale. Renseignez-vous auprès de votre complémentaire santé pour savoir si elle rembourse les soins à l’étranger en complément de la Sécurité sociale. Si votre contrat vous couvre hors de nos frontières, vous devrez faire l’avance des frais. Vous serez remboursé à votre retour sur présentation de vos factures de soins.

Source : ouest-france.fr