Retraites complémentaires : l’accord Agirc-Arrco atteindra bien ses objectifs

Les mesures prises en 2015 par les syndicats et le patronat pour sauver le régime des retraites complémentaires permettraient une économie de 6,5 milliards d’euros selon la Direction générale du Trésor.

Les retraites complémentaires des cadres et salariés Agirc et Arrco sont-elles sauvées ? Selon une note du Trésor diffusée lundi 29 août, oui. L’accord conclu en octobre 2015 permettrait en effet d’améliorer le solde de l’ensemble des régimes de retraite de 0,3% de PIB à partir de 2020.

Cette amélioration du solde financier, qui se maintiendrait jusqu’en 2060, proviendrait « principalement » des régimes Agirc (cadres)-Arrco (tous les autres salariés du privé), « pour deux tiers par une baisse des dépenses, et pour un tiers par une hausse des recettes », écrit la direction générale du Trésor. « En particulier, à l’horizon 2060 », cette situation s’expliquerait « en grande partie par la baisse du rendement » des deux régimes, explique-t-elle.

6,5 MILLIARDS D’EUROS D’ÉCONOMIE EN 2020

Fin 2015, le patronat et trois syndicats (CFDT, CFTC et CFE-CGC) ont conclu un accord pour renflouer les caisses des retraites complémentaires et économiser 6,1 milliards à horizon 2020. Parmi les mesures prises figurent : un système de bonus-malus pour inciter les Français à travailler une année de plus (appelé coefficient de solidarité), une moindre revalorisation des pensions pendant trois ans ou encore une augmentation du prix d’achat du point afin de diminuer le rendement des régimes.

La direction générale du Trésor évalue les résultats de ces mesures de manière sensiblement identique à ceux des partenaires sociaux. Elle estime l’amélioration du solde de 6,5 milliards d’euros en 2020 et à 8 milliards en 2030 (contre 6,1 et 8,6 selon l’accord Agirc-Arrco).

En effet, le Trésor prévoit une « ampleur légèrement plus faible de la mesure d’augmentation de la valeur d’achat et de la mesure de désindexation des pensions », mais des effets « plus élevés du système de coefficients de solidarité et majorants » sur les comptes.

Source : boursorama.fr