Retraite : vous validez un trimestre si vous gagnez au moins 1 464 € bruts par an

Effet de la revalorisation du Smic, le salaire minimum nécessaire pour valider un trimestre de retraite dans le régime général augmente.

La rémunération annuelle minimale permettant de valider un trimestre de retraite dans le régime général, celui des salariés du privé, est en hausse depuis le 1er janvier.

Vous devez désormais gagner au moins 1 464 €, contre 1 450,50 € en 2016, indique une circulaire de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) datée du 30 décembre.

C’est la conséquence de la légère augmentation du salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic) au 1er janvier. Le Smic horaire a progressé de 9,67 € à 9,76 € bruts par mois.

Un montant égal à 150 Smic horaire

Le salaire plancher permettant de valider un trimestre représente 150 Smic horaire. Vous pouvez valider chaque année au maximum quatre trimestres (article R. 351-9 du Code de la sécurité sociale).

En principe, si vous prenez votre retraite à partir de 62 ans, vous percevez une pension à taux plein si votre durée d’assurance est comprise entre 160 et 172 trimestres validés, selon votre année de naissance. Si vous prenez votre retraite à l’âge du taux plein (67 ans pour les personnes nées en 1955 et après), vous avez automatiquement droit à une pension à taux plein, quelle que soit votre durée d’assurance.

Le calcul de la durée d’assurance

La durée d’assurance se calcule en fonction :

. Du nombre de trimestres cotisés ;

. Des « périodes assimilées » (dans certaines conditions, les périodes militaires, de maladie, de maternité, de congé d’adoption, d’invalidité, d’accident du travail, de chômage) ;

. Des « périodes reconnues équivalentes » (par exemple les périodes d’activité à l’étranger) ;

. Des majorations éventuelles (par exemple pour congé parental d’éducation).

Vous n’avez pas tous les trimestres requis au moment de votre départ à la retraite avant l’âge du taux plein ? Le montant de votre pension est calculé proportionnellement au nombre de trimestres validés.

Source : dossierfamilial.com