Prime d’activité : le gouvernement « débloquera les fonds nécessaires » assure Marisol Touraine

La ministre des Affaires sociales incite les travailleurs pauvres à demander à bénéficier de la nouvelle prime d’activité. Et si le gouvernement reçoit plus de demandes que prévu, il trouvera les fonds nécessaires pour y répondre, assure Marisol Touraine.

« L’objectif, c’est que le plus de bénéficiaires potentiels » puissent toucher la prime d’activité et « le gouvernement débloquera les ressources nécessaires », a déclaré la ministre des Affaires sociales, interrogée à l’Assemblée nationale par le député Gaby Charroux du Front de Gauche mardi 16 février.

Depuis sa création au 1er janvier 2016, cette prime, qui a remplacé le RSA activité et la Prime pour l’emploi (PPE), a été « versée à un peu plus de 2 millions d’adultes de tous âges », a-t-elle rappelé. L’objectif que le ministère des Affaires sociales s’était fixé pour l’année a été quasiment atteint en seulement un mois. Le gouvernement avait prévu que la moitié des 4 millions de ménages (soit 5,6 millions d’actifs) éligibles à la prime d’activité la demanderaient en 2016 (quand le RSA activité était demandé par une personne éligible sur trois). Il avait initialement débloqué pour eux une enveloppe de 4 milliards d’euros pour l’année.

Marisol Touraine continue de viser, « par définition », les 100%. « Nous devons profiter de ce succès pour amplifier l’effort, et atteindre ceux qui pourraient bénéficier de la prime et n’ont pas formulé de demande », a-t-elle déclaré lors de la séance des questions au gouvernement. Ceux qui n’ont pas encore effectué les démarches pourront percevoir leur prime avec effet rétroactif au 1er janvier, à condition d’en faire la demande avant le 31 mars.

« Pour améliorer le taux de recours, nous allons relancer dans les jours qui viennent l’ensemble des personnes qui avaient procédé à des simulations sur le site de la caisse d’allocations familiales, et qui n’ont pas fait la demande », a-t-elle dit. Le gouvernement avait lancé fin décembre 2015 un simulateur en ligne sur les sites de la Caisse d’allocation familiale (CAF) et des Caisses de mutualité sociale agricole (MSA), pour que les bénéficiaires potentiels puissent vérifier s’ils ont droit à la prime d’activité et calculer son montant. Ce simulateur avait enregistré à la mi-janvier 4,5 millions de connexions, dont « plus de la moitié » de personnes éligibles, avait précisé la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, le 13 janvier à l’Assemblée nationale.

Un mail va également être adressé à l’ensemble des bénéficiaires de la PPE et une communication va être relancée sur les réseaux sociaux à destination des jeunes qui ne connaissent pas ce droit nouveau a précisé la ministre mardi.

La prime d’activité est versée par la CAF et les MSA. Son montant moyen est de 170 euros par mois et évolue en fonction des ressources. Un célibataire sans enfant qui gagne 1.300 euros nets mensuels perçoit par exemple 97 euros par mois (contre 36 euros auparavant) et un couple au Smic (environ 1.140 nets par mois) avec deux enfants, environ 245 euros par mois.

Source : boursorama.com