Pollution de l’air: cri d’alarme de médecins, scientifiques et ONG

Plusieurs médecins, scientifiques et ONG ont réitéré mardi leur appel à agir d’urgence contre la pollution de l’air, rappelant qu’elle entraîne 48.000 décès prématurés par an en France et qu’elle touche notamment les enfants, particulièrement vulnérables.

« On pense que l’air s’améliore, que la pollution diminue », qu’elle touche surtout les personnes âgées et malades, « tout ça c’est faux », a déclaré le Pr Jocelyne Just, pneumopédiatre et cheffe du service d’allergologie pédiatrique à l’hôpital parisien Armand-Trousseau, à moins d’une semaine de l’entrée en vigueur des vignettes obligatoires à Paris.

Les particules, « principalement d’origine automobile, vont très loin dans les poumons » et « peuvent avoir une répercussion sur l’avenir respiratoire » d’un enfant sain, a souligné Mme Just lors d’une conférence de presse. « Même in utero, il y a une répercussion sur la croissance pulmonaire à venir », a-t-elle ajouté.

L’enfant respire plus vite que l’adulte et va inhaler plus de polluants, son appareil respiratoire « est immature » et il est fréquemment « à côté des sources de la pollution », par exemple lorsqu’il est en poussette, a-t-elle expliqué.

Les poumons d’un enfant sont « matures vers 7 ans », a précisé le pneumologue Jean-Philippe Santoni.

« La pollution de fond a un impact sanitaire beaucoup plus important » que les pics, a-t-il souligné, rappelant qu’elle est « un facteur de risque ou d’aggravation » de maladies respiratoires comme l’asthme ou la broncho-pneumopathie chronique obstructive.

La pollution pénètre dans l’organisme « non seulement par inhalation, mais aussi par la peau », d’où des dermatites, « et par ingestion », a expliqué le Pr Isabella Annesi-Maesano, directrice de recherche à l’Inserm.

Le porte-parole de France Nature Environnement, Benoît Hartmann, a réclamé « une révolution écologique », avec notamment un développement du ferroutage et des transports en commun, une réforme de la fiscalité en faveur des « pollués », un aménagement du territoire permettant de rapprocher domicile et lieu de travail.

Le Réseau Action Climat a indiqué avoir mis à la disposition des élus locaux un guide pour des villes moins polluées.

Source : leparisien.fr