Plus de 80% des Français ne croient pas que la Sécu est «sauvée»

Les personnes interrogées pour le Carnet de santé France Inter-Le Figaro-MNH réalisé par Odoxa, ne croient pas aux déclarations rassurantes de la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine qui affirme avoir «sauvé la Sécu».

La confiance n’est pas là. La ministre des Affaires sociales Marisol Touraine a beau répéter qu’elle a «sauvé la Sécu», une grande majorité de Français ne le croit pas. Pas moins de 84% d’entre eux ne croient pas la promesse du gouvernement selon laquelle les comptes de la Sécurité sociale seront à l’équilibre l’année prochaine, d’après le sondage du Carnet de santé des Français France Inter-Le Figaro-MNH réalisé par Odoxa.

Dans le détail, seuls 15% croient la promesse de la ministre. Sans surprise, la méfiance est plus grande parmi les sondés de droite – 91% doute de la parole de Marisol Touraine. À gauche, la défiance est également grande, les trois quarts des sondés de ce bord pensant qu’elle n’arrivera pas à remettre la Sécu à l’équilibre.

Et pourtant, 96% des Français estiment que le retour à l’équilibre des finances sociales est un objectif «important», voire «prioritaire». Seuls 4% pensent que ce n’est pas un sujet important. Logiquement, ils sont prêts à prendre des mesures sévères pour sauver l’Assurance maladie, branche qui présente le déficit le plus fort de la Sécurité sociale. Ainsi, 72% sont favorables à «inciter les médecins à limiter les arrêts maladie». En revanche, pas touche aux hôpitaux publics! Pas moins de 73% sont contre le regroupement d’établissements.

«Septembre noir»

Le baromètre du Carnet de Santé France Inter-Le Figaro-MNH met en lumière que les Français ont vécu un «septembre noir». «Les affections hivernales reviennent en septembre, faisant exploser la part des Français malades (+8 points)», à 26%, relève Odoxa. Un plus haut depuis un an et demi. Le coût des soins a en conséquence explosé, de 75 euros en août à 84 euros en septembre.

Source : lefigaro.fr