Plan canicule 2017 : les consignes à suivre

Depuis le 1er juin et comme chaque année, les autorités sanitaires ont activé le plan national canicule. Le document rappelle les 4 niveaux de vigilance météorologiques ainsi que le rôle dévolu à chacun des acteurs locaux : préfets, ARS, maires et associations.

Comme en 2016, le nouveau Plan Canicule diffusé par le ministère de la Santé se donne pour objectif d’anticiper l’arrivée d’une canicule, de définir les actions à mettre en œuvre aux niveaux local et national pour prévenir et limiter les effets sanitaires de celles-ci et d’adapter au mieux les mesures de prévention et de gestion au niveau territorial.

Le Plan détaille les 4 niveaux et les mesures de gestion qui s’y rapportent ainsi que le rôle des différents partenaires, dont les maires :

le « niveau 1 – veille saisonnière » carte vigilance verte est activé chaque année du 1er juin au 31 août,

le « niveau 2 – avertissement chaleur » carte vigilance jaune. Si la situation le justifie, il permet la mise en œuvre de mesures graduées et la préparation à une montée en charge des mesures de gestion par les Agences Régionales de Santé (ARS),

le « niveau 3 – alerte canicule » carte vigilance orange. Il est déclenché par les préfets de département,

le « niveau 4 – mobilisation maximale » carte vigilance rouge. Il est déclenché au niveau national par le Premier ministre sur avis du ministre chargé de la santé et du ministre chargé de l’intérieur, en cas de canicule intense et étendue sur une large partie du territoire associée à des phénomènes dépassant le champ sanitaire.

S’agissant des collectivités territoriales, le Plan rappelle le rôle joué par les mairies dans le repérage et le recensement des personnes âgées isolées et les personnes en situation de handicap.

Source : lagazettedescommunes.com