Perte d’odorat et maladie d’Alzheimer : il existe un lien

Ne plus reconnaître l’odeur du citron ou la confondre avec celle d’un autre fruit pourrait être un signe précoce de la maladie d’Alzheimer.

La perte de l’odorat serait l’un des symptômes précoces de la maladie d’Alzheimer, selon les résultats d’une étude publiée dans la revue médicale Neurology. Cette découverte pourrait permettre de détecter plus rapidement la maladie, car au moment où la mémoire disparaît, il est souvent trop tard.

Les chercheurs de l’Université McGill au Canada ont mené une expérience avec près de 300 personnes, d’âge moyen de 63 ans et dont un parent avait souffert de la maladie d’Alzheimer. Ils ont été soumis à des tests de reconnaissance d’odeurs, comme celles de la fumée, du citron et de l’essence. Pour l’étude, 100 volontaires ont subi des ponctions lombaires pour mesurer les concentrations de protéines liées à l’Alzheimer dans le liquide céphalorachidien.

Le cerveau peine à reconnaître des odeurs simples

Les résultats de cette étude ont montré que les participants qui ont eu le plus de difficulté à reconnaître les odeurs étaient ceux dont les biomarqueurs de la maladie d’Alzheimer étaient les plus anormaux {…}

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Source : topsante.com