Dans quels pays vieillit-on le mieux ?

Si le vieillissement de la population reflète une amélioration de la santé et des conditions socio-économiques, il s’accompagne aussi de difficultés auxquelles tous les pays devront faire face. C’est dans ce but que des chercheurs américains ont mis au point un « indice mondial du vieillissement » qui mesure le bien-être des personnes âgées dans plusieurs pays.

La proportion des 60 ans et plus dans la population mondiale va presque doubler, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS): elle passera de 12% à 22% entre 2015 et 2050. Tous les pays doivent relever des défis majeurs pour préparer leurs systèmes sociaux et de santé à tirer le meilleur parti de cette mutation démographique.

« Si les gens vivent ces années supplémentaires en bonne santé et dans un environnement favorable, leur capacité à faire ce qu’ils apprécient sera assez semblable à celle des jeunes », fait-elle savoir. « Si ces années sont marquées par une diminution des capacités physiques et mentales, les conséquences pour les personnes âgées et pour la société seront plus négatives. »

Dans ce domaine, des chercheurs américains ont mis au point un nouvel indice mondial du vieillissement permettant de déterminer la santé et le bien-être des populations vieillissantes selon les pays. En clair, ce nouveau baromètre évalue la façon dont les pays s’adaptent à ce phénomène planétaire. Il est établi à partir de cinq indicateurs sociaux et économiques qui reflètent le statut et le bien-être des personnes âgées, au fil du temps et selon les pays.

Il s’agit de la productivité (marché du travail), du bien-être (état de santé), de l’équité (la sécurité économique selon la classe socioprofessionnelle) de la cohésion (lien social) et de la sécurité. « Maintenant que les personnes âgées vivent plus longtemps, il est crucial de mettre en place une stratégie pour que toute la société puisse s’adapter avec succès au vieillissement de la population », explique John Rowe, qui a dirigé l’étude.

La Norvège première du classement

Appliqué à 18 pays pour commencer, cet indice montre que les cinq pays qui prennent le mieux en charge leur population vieillissante sont la Norvège, la Suède, les États-Unis, les Pays-Bas et le Japon. Viennent ensuite l’Irlande, le Danemark, l’Allemagne, la Finlande et l’Espagne. Si la France, elle, ne figure pas dans ce premier classement, la Norvège est également en tête du classement 2017 du World Happiness Report, suivi du Danemark et de l’Islande.

« L’indice donne un aperçu précis de la façon dont les sociétés s’adaptent à ce défi », soulignent les chercheurs. « En utilisant des indicateurs économiques et sociaux largement disponibles, l’outil permet d’avoir une vision plus large des conditions actuelles et des réalités démographiques futures. Le fait de ne pas s’adapter au vieillissement est une stratégie risquée. »

Ces derniers concluent: « Si nous négligeons la mise en œuvre de politiques efficaces, nous resterons dans une société confrontée à des tensions intergénérationnelles, incapable de fournir les services nécessaires à une population progressivement plus dépendante. La bonne nouvelle est que ce sombre scénario est évitable. » Dans ce domaine, l’OMS élabore un plan d’action mondial sur « le vieillissement et la santé » en consultation avec les États membres.

Les objectifs stratégiques pour les prochaines années consistent à favoriser le vieillissement en bonne santé dans tous les pays, adapter les systèmes de santé aux besoins des populations les plus âgées, développer des systèmes de soins de longue durée et créer un environnement favorable aux personnes âgées. « Construire des systèmes capables de répondre aux besoins des personnes âgées, sera primordial pour favoriser le vieillissement en bonne santé dans tous les pays », indique l’OMS.

Source : bfmtv.com