« Mois sans tabac » : un kit anti-tabac distribué dans toutes les pharmacies

Le ministère de la Santé lance le programme « Moi(s) sans tabac » pour inciter les fumeurs à relever le défi de 30 jours de sevrage à compter du 1er novembre.

C’est gratuit et bon pour la santé, alors autant essayer. À l’occasion du mois de novembre déclaré « sans tabac », le ministère de la Santé offre la possibilité aux fumeurs de se procurer, dès ce 10 octobre, un kit pour les aider à arrêter de fumer. Ce « kit d’aide à l’arrêt », gratuit, est distribué en pharmacie comme l’a annoncé la ministre de la Santé, Marisol Touraine, jeudi 6 octobre.

Attention, pas de miracle en vue : les plus dépendants à la nicotine devront sûrement s’aider d’une méthode supplémentaire s’ils souhaitent arrêter pour de bon la cigarette. Le contenu du kit est en effet davantage basé sur la documentation que sur des adjuvants médicinaux. Il comprend notamment une « brochure de préparation », un agenda de 30 jours avec des conseils quotidiens et un disque permettant au fumeur de calculer les économies réalisées.

73.000 décès en France

La durée de 30 jours a été choisie parce qu’elle « multiplie par 5 les chances d’arrêter de fumer définitivement », explique le ministère de la Santé. En 2012, le Royaume-Uni avait lancé « Stopober », une opération similaire tenue sur un mois également. Celle-ci s’était avérée concluante et a donc inspiré le ministère français de la Santé. La France, mauvais élève en terme de tabagisme, compte près d’un tiers de fumeurs parmi les plus de quinze ans. Chaque année, près de 73.000 décès sont enregistrés à cause de la cigarette sur l’Hexagone.

« Plus d’un fumeur sur deux souhaite arrêter de fumer, ‘Moi(s) sans tabac’ va les y aider », promet Marisol Touraine. Tout au long du mois de novembre, des événements seront organisés pour favoriser l’arrêt de la cigarette. Des défis collectifs se dérouleront dans certains lieux publics et certaines entreprises. Une large campagne est lancée dès ce 10 octobre, encouragée par une cinquantaine de partenaires, associations, médias, acteurs publics et grandes entreprises. La cellule Tabac Info Service est plus que jamais active puisqu’elle a été réorganisée pour l’occasion. Celle-ci est accessible sur le site www.tabac-info-service.fr, via l’application mobile Tabac Info Service ou encore par téléphone au 39 89.

Source : rtl.fr