Michèle Delaunay veut mettre à jour les « stratégies d’influence » des cigarettiers

La députée de Gironde, médecin de profession, poursuit son combat contre l’industrie du tabac en demandant une commission d’enquête parlementaire.

Un décret et un arrêté ont été publiés ce mardi au Journal officiel visant à détailler le calendrier d’application du paquet neutre de cigarettes et de tabac à rouler en France, mesure votée dans la loi de santé du 26 janvier. Les fabricants auront jusqu’au 20 novembre 2016 pour écouler leurs stocks d’anciens paquets, de façon à ce que le paquet neutre soit le seul disponible à la vente en France au 1er janvier 2017.

Bien qu’elle ait depuis longtemps raccroché sa blouse blanche de cancérologue, Michèle Delaunay poursuit autrement sa croisade contre les méfaits du tabac. Celui-ci reste la première cause de mortalité évitable en France, avec 78 000 décès chaque année, selon les chiffres du ministère de la Santé.

Chaque année lors du vote du budget de la Sécurité sociale depuis qu’elle a retrouvé son fauteuil de députée à l’Assemblée, après avoir été ministre déléguée aux Personnes âgées entre 2012 et 2014, Michèle Delaunay revient à la charge pour réclamer une franche hausse des prix du tabac, probablement la mesure la plus efficace pour faire baisser significativement la consommation.

Lors du vote du budget de la Sécu 2016, elle n’a pas dérogé à la règle en déposant un amendement qui visait à faire passer le prix du paquet de cigarettes à 8 euros au lieu de 7 et relever sensiblement celui du tabac à rouler, prisé des jeunes car plus économique (l’équivalent d’un paquet de cigarettes fait avec du tabac à rouler coûte 4,90 euros). En vain. La ministre, Marisol Touraine, était plus concentrée sur le vote du paquet neutre dans le cadre de la loi Santé, mesure qui trouve ce mardi ses premiers textes d’application avec la publication au Journal officiel d’un décret et d’un arrêté.

Ces deux textes prévoient une mise en place en trois étapes de paquets d’une seule et même couleur (le Pantone 448 C), quelle que soit leur marque, ainsi que l’application sur l’emballage d’avertissements sanitaires plus larges (65 % de la surface contre 30 à 40 % aujourd’hui) et plus « chocs ». Le gouvernement espère ainsi « contrer les effets du marketing », notamment auprès des jeunes.

France et Australie, seuls au monde. La France sera ainsi le seul pays à faire adopter le paquet neutre avec l’Australie où il est en vigueur depuis fin 2012. La consommation de tabac y a beaucoup décliné mais probablement plus sous l’effet de la hausse du prix de vente mise en œuvre parallèlement.

En France, la dernière hausse significative du prix du tabac remonte à plus d’une dizaine d’années et il n’y a eu aucune hausse au cours des deux dernières années.

Devant ses tentatives infructueuses pour renchérir le prix du paquet de cigarettes, la députée entend mettre à jour le lobbying des cigarettiers « dans les milieux politiques mais également scientifiques, médiatiques ou artistiques ». « Le public n’a pas idée de la multiplicité des stratégies d’influence utilisées par l’industrie du tabac et dont les politiques ne sont pas obligatoirement les premières cibles d’ailleurs », assure la députée de Gironde.

L’ancienne ministre a donc décidé de frapper autrement l’industrie du tabac : à son initiative, le groupe PS de l’Assemblée nationale envisage la création d’une commission d’enquête parlementaire sur le lobby du tabac pour se pencher sur les « stratégies d’influence » des industriels et « les pratiques de contournement et de violation des dispositions adoptées par les pouvoirs publics ».

Michèle Delaunay assure avoir le soutien de la ministre de la Santé et du président du groupe PS à l’Assemblée, Bruno Le Roux. Il faudra attendre un peu pour savoir si la commission d’enquête est réellement lancée – la réunion prévue mardi ayant été bousculée par l’actualité belge -, Michèle Delaunay a eu au moins la satisfaction d’apprendre de la ministre de la Santé que le gel du prix du tabac ne serait pas poursuivi en 2017.

Source : lopinion.fr