MGEN, Istya et Harmonie Mutuelle créent la première mutuelle française

Les tensions annoncées en fin d’année 2016 entre MGEN – Harmonie Mutuelle et Istya semblent loin. Le groupe va créer une Union de Groupe Mutualiste (UMG) à compter de septembre 2017. Ce rapprochement donnera naissance au plus grand groupe mutualiste de protection sociale en France : 10 millions d’assurés et 4,1 milliards d’euros de fonds propres et réserves dont 2,19 milliards pour le groupe MGEN et 1,34 milliard pour Harmonie Mutuelle.

Une nouvelle gouvernance

Thierry Beaudet, président de la MGEN et de la Mutualité française (FNMF) devrait prendre la présidence de l’Union Mutualiste de Groupe (UMG) et Joseph Deniaud ex-président d’Harmonie Mutuelle, serait vice-président et à la tête de l’Union faîtière de livre III. François Venturini, assurera la direction générale de l’UMG.

Stratégie globale et axes de développement

Dès sa constitution, le nouveau mastodonte de la complémentaire santé portera une stratégie globale avec pour objectif de conforter notamment ses positions sur la santé, de créer de nouveaux services en matière de parcours de soins, de prévention, de dépistage, d’assistance…, d’être en capacité à investir dans les nouvelles technologies au service du développement, et de la qualité de service.

Les champs de la prévoyance, de la dépendance, de l’épargne, de la retraite, et des services bancaires font également partie des axes de développement de la future entité, tout comme l’international et le conventionnement avec les professionnels de soins.

Le comité de direction s’installera dès le 1er mars dans des locaux dédiés à la tour Montparnasse afin de préparer les prochaines étapes.

Source : acuite.fr