Maladie : pour les Français, le travail passe avant tout

Travailler, même malade. C’est ce que 80% des Français seraient prêts à faire.

Le travail, c’est la santé ? La grande majorité des Français se dit prête à aller travailler même en cas de maladie, selon un sondage pour la plateforme Pharmao publié ce lundi.

Comme l’indique l’étude, 67% des Français expliquent qu’ils feraient passer leur activité professionnelle avant de penser à se soigner. Dans le détail, 70% des femmes et 90% des hommes affirment qu’ils iraient travailler même en étant souffrants.

Elément intéressant, peu de salariés déclarent qu’ils demanderaient des arrêts maladie pour mieux se soigner. Ils sont ainsi seulement 18% chez les femmes et 20% chez les hommes. Et il existe également une différence entre les sexes, confirmée par les chiffres sur le rapport à la maladie.

Les hommes se disent en effet plus résistants à la maladie que les femmes. Un homme sur quatre déclare ne jamais être malade, ce qui n’est pas le cas chez les femmes (0%). Une distinction qui se retrouve quelle que soit la durée de la maladie.

Dans le même sens, 50% des hommes déclarent ne demander aucun jour d’arrêt maladie sur une année complète, contre 28% pour leurs homologues féminins. En 2015, l’indemnisation des arrêts maladie a coûté près de 10 milliards d’euros à la Sécurité sociale.

Source : directmatin.fr