Maladie d’Alzheimer : Le sauna pour lutter contre la démence

S’offrir fréquemment une séance de sauna permettrait de limiter le risque de développer les symptômes de la démence masculine et de contracter la maladie d’Alzheimer. Déjà mise en avant pour ses bienfaits sur la santé cardiovasculaire, la pratique venue de Finlande protégerait donc également la mémoire contre certaines pathologies.

Les données médicales de plus de 2.000 hommes passées à la loupe

Ce sont justement des chercheurs finlandais de l’Université de l’Est qui sont arrivés à ces conclusions, dans une étude dont les résultats ont été publiés en ligne début décembre dans la revue scientifique Age and Ageing.

Les spécialistes se sont intéressés aux données médicales relatives à 2.315 hommes en bonne santé et âgés de 42 à 60 ans, suivis pendant 20 ans dans le cadre d’une autre étude médicale.

Un risque de démence réduit de 66 %

Les sujets ont été séparés en trois groupes en fonction de leur rythme de fréquentation du sauna : une fois par semaine, entre deux et trois séances hebdomadaires et quatre à sept visites par semaine.

Bilan : les volontaires du troisième groupe ont présenté un risque de démence inférieur de 66 % aux hommes ne pratiquant le sauna qu’une fois par semaine. Le risque de contracter la maladie d’Alzheimer était, lui, réduit de 65 %.

Plusieurs hypothèses pour expliquer ce phénomène

Si l’atmosphère sèche et la haute température qui règnent dans les cabines de sauna ont un effet bénéfique sur le système cardiovasculaire en dilatant les vaisseaux sanguins, les scientifiques ignorent de quelle façon la pratique scandinave peut avoir un impact sur la mémoire.

« On sait que la santé cardiovasculaire affecte également le cerveau. Le sentiment de bien-être et de relaxation que procure le sauna peut également jouer un rôle », avance Jari Laukkanen, le principal auteur de l’étude.

Source : 20minutes.fr