L’OMS réclame une meilleure prise en charge de la dépression

La dépression est désormais la première cause d’incapacité dans le monde, a déclaré jeudi l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Environ 322 millions de personnes dans le monde souffrent de cette maladie dont le taux a augmenté de plus de 18% depuis 2005.

Ces nouveaux chiffres doivent obliger tous les pays à « repenser leur approche de la santé mentale et la traiter avec l’urgence qu’elle mérite », a souligné la directrice générale de l’OMS, Margaret Chan, dans un communiqué.

L’agence onusienne a lancé il y a quelques mois une campagne intitulée: « Dépression: Parlons-en », afin de lutter contre les préjugés liés à cette maladie.

Selon l’OMS, la dépression se caractérise par une tristesse persistante, une perte d’intérêt pour les activités qui, normalement, procurent du plaisir et une incapacité à accomplir les tâches quotidiennes. On parle de dépression si ces symptômes sont présents pendant deux semaines au moins.

L’OMS regrette que beaucoup de pays n’offrent quasiment aucune aide aux personnes souffrant de troubles mentaux. Dans les pays les plus riches, seule la moitié des patients atteints de dépression sont pris en charge.

En moyenne, seulement 3% des budgets de santé des Etats sont consacrés à la santé mentale, variant de 1% dans les pays pauvres à 5% dans les pays riches, ajoute l’OMS.

Source : capital.fr