L’État annonce une revalorisation des aides sociales aux familles les plus modestes

Le Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2018 présenté le 28 septembre, prévoit des aides aux familles les plus en difficulté. Les familles monoparentales et les familles nombreuses aux revenus modestes sont particulièrement concernées.

Les familles monoparentales représentent actuellement une famille sur cinq. 85 % des parents isolés sont des femmes, elles souffrent pour certaines de difficultés d’insertion, pouvant être dues au chômage, à l’exclusion ou aux obstacles liés à l’obtention d’un logement.

En outre, le PLFSS prévoit des actions en faveur des familles nombreuses percevant de faibles ressources : revalorisation de 6 € du montant de l’allocation de soutien familial, politique de lutte contre l’exclusion et la pauvreté des enfants, relèvement du montant de la prime à la naissance et à l’adoption en fonction de l’inflation, etc. Retour sur les principales mesures.

Augmentation de 30 % de l’allocation garde d’enfant

Les parents isolés élevant un enfant en bas âge et recourant à un assistant maternel, une micro-crèche ou une garde à domicile seront désormais mieux aidés financièrement.

En effet, le gouvernement prévoit une majoration de 30 % du plafond du complément de libre choix de garde (CMG) pour les familles monoparentales.

La revalorisation de l’aide mensuelle pourra aller jusqu’à 138 €. Le montant total de l’allocation pourrait alors atteindre 600 €.

Ce coup de pouce financier permettra au parent d’être facilité dans ses démarches d’accès à l’emploi ou encore, lui donnera la possibilité de mieux concilier vie familiale et activité professionnelle.

Revalorisation de 6 € de l’allocation de soutien familial

L’allocation de soutien familial (ASF) est versée aux parents isolés qui ne perçoivent pas de pension alimentaire ou une pension d’un montant inférieure à 104,10 €/mois {…}

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Source : previssima.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *