L’essor des maladies chroniques s’accélère

Plus de 10 millions de patients sont en affection longue durée. L’insuffisance cardiaque, les tumeurs malignes et les troubles psychiatriques progressent vivement. Un coût important pour l’Assurance-maladie.

Tout le monde a dans son entourage des personnes frappées par une maladie chronique telle que le cancer, le diabète ou Alzheimer. Ce fléau de santé publique ne cesse de progresser, touchant plus d’une personne sur six. Plus de 10 millions de patients sont désormais atteints par une affection de longue durée (ALD), selon les chiffres 2016 que vient de publier l’Assurance-maladie. C’est même 10,4 millions si on compte deux fois ceux qui souffrent de deux pathologies simultanées – soit 16,9 % de la population. Année après année, le nombre d’entrées en affection longue durée s’accélère. Après 1,3 million de nouveaux malades en 2014 , 1,4 million en 2015 , il y en a eu 1,6 million en 2016.

Le mal numéro un reste le diabète, avec 2,6 millions de cas. Mais c’est la catégorie insuffisance cardiaque, troubles du rythme cardiaque et cardiopathies, concernant 1,1 million de personnes, qui progresse le plus vite (+18,6 %), suivie de près par les tumeurs malignes (+17,1 %), qui sont aussi la deuxième affection de longue durée la plus répandue, avec 2 millions de victimes. Les affections psychiatriques de longue durée, hors démences de type Alzheimer, progressent elles aussi vivement (+13,2 %) et touchent 1,3 million de personnes.

94,5 milliards d’euros de dépenses

Cet essor des maladies chroniques semble inexorable, puisqu’il y a de plus en plus de personnes âgées, plus susceptibles d’en souffrir. D’autres facteurs culturels ou environnementaux sont suspectés : {…}

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Source : lesechos.fr