Les fermetures de pharmacies s’accélèrent

Alors que le nombre de pharmaciens augmente en France, le nombre de pharmacies quant à lui baisse.

Selon l’ordre des pharmaciens, l’an dernier, une pharmacie a fermé ses portes, tous les deux jours. Et la situation risque encore d’empirer en raison de la pyramide des âges. Le nombre de pharmaciens qui atteindront 65 ans va quasiment tripler d’ici 2021. Résultat : des officines qui ferment, et l’Ile-de-France n’est pas épargnée. À Paris, 10 pharmacies ont fermé l’an dernier, 8 dans le Val-de-Marne, 6 en Seine-Saint-Denis et 5 dans les Hauts-de-Seine.

Attirer les jeunes diplômés

Pour l’ordre national des pharmaciens, il faut réussir à attirer de nouveau les jeunes diplômés. L’ordre souhaiterait aussi que les pouvoirs publics appliquent enfin des décrets qui concernent l’évolution du métier : les bonnes pratiques comme le conseil en santé, les vaccinations, ou encore les tests rapides en officine. Autant de prestations désormais autorisées aux pharmaciens, mais qui attendent toujours leur décret d’application parfois depuis presque 10 ans. Dans ce contexte, les jeunes diplômés se tournent de plus en plus vers les laboratoires de biologie ou des établissements de santé, au détriment des officines.

Source : francetvinfo.fr