Les députés votent un droit à la CMU-C pour les jeunes

Le projet de loi « Egalité et citoyenneté » a été adopté hier en première lecture à l’Assemblée Nationale. Parmi les articles adoptés : l’accès à la CMU-C (Couverture maladie universelle complémentaire) pour les jeunes aux ressources modestes.

Les députés ont validé en séance publique l’article 17 bis du projet de loi « Egalité et citoyenneté », qui propose de permettre aux jeunes adultes âgés de 18 à 24 ans de bénéficier d’un droit personnel à la CMU-C, dès le début de leur prise d’indépendance sans attendre de pouvoir justifier de leur sortie du foyer fiscal de leurs parents.

Lorsque les conditions de rattachement au foyer prennent fin, les personnes majeures pourront bénéficier, à titre personnel, de la protection complémentaire, sous réserve d’attester sur l’honneur qu’elles établiront, pour l’avenir, une déclaration de revenus distincte de celle du foyer fiscal auquel elles étaient antérieurement rattachées.

Pour la FAGE ( Fédération des Associations Générales Etudiantes), qui a réagi par voie de communiqué, la facilitation d’accès la CMU-C est  » une annonce qui va dans le bon sens, celui de la lutte contre la précarité des jeunes ».

Le projet de loi incluant cet article doit maintenant être débattu au Sénat. A l’Assemblée Nationale, il a été adopté par 305 voix contre 157. Socialistes, écologistes, radicaux de gauche et Front de gauche ont voté pour alors que LR a voté contre et que l’UDI s’est abstenue.

Source : accusions.com