Les cahiers du CRAPS

Cliquez sur les images pour découvrir les ouvrages !

SYNOPSIS. Mère de toutes les réformes, celle de la formation professionnelle doit, après la réforme du Code du travail et avant celle de l’Assurance chômage, permettre non seulement de lutter contre le chômage et particulièrement celui de longue durée mais aussi offrir à chacun la possibilité de devenir le propre acteur de son devenir professionnel… Former tout au long de la vie et pas uniquement ceux qui en ont le moins besoin… La réforme de la formation professionnelle porte en elle une vision novatrice du monde du travail et participe à la politique de rupture mise en place progressivement par nos gouvernants.

SYNOPSIS. Alors que les récentes et différentes réformes ont amélioré les moyens d’un pilotage de notre système de retraite, le candidat Macron à la surprise générale, annonce sa volonté de le réformer profondément. Volonté politique et non exigence économique, cette réforme devient emblématique du présent quinquennat.

Fidèle à sa vocation, le CRAPS s’est saisi de ce sujet, élément majeur de notre système de Protection sociale et de notre Pacte républicain.

La commission, créée à cet effet, considère que cette réforme pour légitime qu’elle soit, présente des risques sociaux importants pouvant provoquer un déchirement du tissu social.

Autant la volonté de donner au futur système un caractère universel semble justifié, autant la perspective d’un régime unique apparaît, à la réflexion, irréaliste au regard de la complexité de sa mise en œuvre et peu souhaitable dans le projet de société qu’il dessine.

Technocratie triomphante ou démocratie sociale : tels sont en définitive les enjeux de cet épineux dossier dont la réalisation risque de se faire sur fond de climat social dégradé.

La commission a, par ailleurs, tenu à rappeler qu’une telle réforme du système de retraite ne devait pas conduire à oublier d’autres politiques tout aussi importantes. Reculer l’âge de départ à la retraite implique en effet la mise en œuvre d’une politique volontariste d’accompagnement des fins de carrière professionnelle et l’allongement de la durée de vie rendra d’autant plus aiguë la question du grand âge.