Le gouvernement envisage de remettre à plat les aides à la complémentaire santé

Le gouvernement a commandé mercredi soir un rapport sur les aides fiscales à la complémentaire santé, qui représentent plus de 4 milliards d’euros, a-t-on appris de source proche du dossier. Ce travail a été confié au chef de l’Inspection générale des affaires sociales, Pierre Boissier. Ce dernier devra réaliser un état des lieux des dispositifs existant et de leurs effets sur l’accès des Français à la complémentaire santé. Il devra, surtout, « évaluer l’efficacité et l’équité de l’architecture de ces différents dispositifs d’aide et présenter plusieurs scénarios de refonte de l’architecture de ces aides », détaille la lettre de mission qui lui a été confiée et dont Le Figaro a obtenu copie.

Ce rapport est commandé alors que le gouvernement a ajouté, dans le projet de budget de la Sécurité sociale présenté mercredi en conseil des ministres, deux dispositifs au mille-feuille existant des aides à l’achat d’une couverture santé. À savoir un « chèque santé » pour les travailleurs précaires et un contrat « labellisé » pour les séniors de 65 ans et plus. Cette dernière mesure a provoqué la colère des acteurs du secteur, qui estiment qu’il faut arrêter d’empiler les différentes mesures pour des publics ciblés et revoir en profondeur les aides existantes.

Le rapport était surtout inscrit dans la loi de modernisation du dialogue social, qui stipulait qu’un rapport sur les aides à l’acquisition d’une complémentaire santé devait être remis au parlement.

Source : Le Figaro