Le déficit de la Sécurité sociale moins important que prévu

Le déficit du régime général de la Sécurité sociale s’est établi à moins de 7 milliards d’euros l’an dernier, contre 9,7 milliards d’euros en 2014. La prévision inscrite dans la loi de finance tablait sur 9 milliards d’euros de déficit.

Deux milliards d’euros de déficit en moins pour les caisses de la Sécurite sociale. Selon Les Echos, la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine doit annoncer ce mardi un déficit bien moins élevé que prévu pour l’année 2015. Le « trou » du régime général baisserait finalement à 7 milliards d’euros au lieu des 9 milliards initialement prévus dans le projet de loi de finance de la Sécurité sociale, en septembre dernier.

Sans donner de chiffre précis, le ministre des Finances Michel Sapin a en tout cas confirmé mardi matin que le déficit de la Sécurité sociale pour l’année 2015 serait « plus faible que prévu », en raison d’une « maîtrise des dépenses » plus importante qu’anticipée.

Un rapport de la Commission des comptes de la Sécu publié en septembre dernier estimait quant à lui qu’elle terminerait l’année 2015 avec un déficit de 12,8 milliards d’euros et prévoyait un retour à l’équilibre pour 2020.

Hausse des cotisations

Ces progrès observés pour 2015 s’expliqueraient par des améliorations du côté des recettes, avec une hausse des cotisations sur fond de reprise des créations d’emplois, mais aussi des dépenses, qui ont limité leur progression à 2%, conformément à l’objectif national des dépenses d’assurance maladie (Ondam).

Le ministre des Finances Michel Sapin a par ailleurs annoncé au début du mois que le déficit public de la France pour l’année 2015 serait inférieur à l’objectif de 3,8% du produit intérieur brut (PIB) jusque-là escompté par le gouvernement.

Source : latribune.fr