Le cancer est la première cause de mortalité en Europe

Le cancer est devenu la première cause de mortalité en Europe, devant les maladies cardiovasculaires.

C’est officiel : le cancer est la première cause de mortalité en Europe, devant les maladies cardiovasculaires, selon une étude menée dans 12 pays du continent, publiée ce lundi dans la revue European Heart Journal.

A travers le monde, les pathologies cardiovasculaires restent les plus meurtrières, avec 17,3 millions de décès qui leur sont imputés chaque année. Mais à l’échelle de ces 12 pays analysés par les auteurs, elles sont en recul, ce qui fait du cancer la première cause de mortalité.

Inégalités territoriales

Les chercheurs montrent ainsi que les maladies cardiovasculaires ont causé la mort de plus de quatre millions de personnes en Europe, soit 45 % des décès enregistrés, toutes causes confondues.

La mortalité liée aux cancers n’atteint pas la moitié de ces décès en Europe. Sauf dans les douze pays, où les hommes meurent plus de cancer que d’AVC (Belgique, France, Danemark, France, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal, Slovénie, Espagne et Royaume-Uni).

Ainsi, en France, 92 375 hommes sont morts d’un cancer en 2011, alors que 64 711 sont décédés d’une maladie cardiovasculaire (67 711 contre 53 487 en Espagne ; 87 511 contre 79,935 au Royaume-Uni) .

« Nous avons réalisé d’importants progrès dans la prévention et le traitement des maladies cardiovasculaires en Europe, ce qui a permis de réduire les taux de mortalité », notent les auteurs, qui soulignent toutefois des inégalités régionales.

« Les progrès ont été clairement réalisés en Europe de l’Ouett » mais de nombreux pays, notamment d’Europe de l’Est, restent toujours marqués par une forte mortalité cardiovasculaire.

Source : pourquoidocteur.fr