Le burnout, maladie professionnelle ? Oui disent les Français

Le syndrome d’épuisement professionnel est répandu dans le monde du travail. Pourtant, il n’est pas reconnu comme une maladie professionnelle.

Egalement connu sous le terme de syndrome d’épuisement professionnel, le burnout résulte d’une situation de mal-être au travail. Il se traduit par des symptômes physiques et psychologiques. Mais pour le moment, il n’est pas reconnu comme une maladie professionnelle.

Cette situation pourrait-elle changer à moyen terme ? Rien n’est moins sûr. Mais une majorité de Français est favorable à la reconnaissance du burnout comme maladie professionnelle. C’est ce que dévoile une étude menée par l’institut Harris Interactive en janvier 2017. Les principaux résultats ont été mis en forme par notre partenaire Re.sources, le DataLab de l’emploi de Randstad.

Les personnes interrogées sont à 74% en faveur de la reconnaissance du burnout comme maladie professionnelle. Dans le détail, un peu plus d’un tiers de l’échantillon (34%) se déclare tout à fait favorable tandis que 40% se montre plutôt favorable.

Si 19% des répondants est plutôt peu favorable à cette mesure, observons que seule un petite minorité (6%) n’est pas du tout favorable.

Source : journaldunet.com