L’Assurance-maladie propose une hausse de la consultation chez le généraliste à 25 euros, en une seule fois

L’Assurance-maladie a proposé mercredi 27 juillet aux syndicats de médecins libéraux de revaloriser la consultation chez le généraliste à 25 euros, en une seule fois, à compter du 1er mai 2017. Cette consultation est fixée à 23 euros depuis 2011.

MG France, le premier syndicat des médecins généralistes, s’est réjoui de la nouvelle. La date du passage de 23 à 25 euros était en effet le principal point d’achoppement entre l’Assurance maladie, qui préconisait une revalorisation en deux étapes (1 euro le 1er avril 2017 et un autre le 1er décembre) et les organisations syndicales qui souhaitaient que cette hausse ait lieu en une seule fois.

Un accord avant le 26 août

« Il y a encore beaucoup de choses à revoir, même s’il y a des avancées », a pour sa part déclaré devant la presse le président de la Confédération des syndicats médicaux en France (CSMF), Jean-Paul Ortiz.

« La CSMF ne signera pas le texte aujourd’hui » a-t-il ajouté, rappelant que son syndicat tiendrait une « assemblée générale » le 25 août, celle « de la dernière chance ».

Plusieurs organisations syndicales étaient conviées mercredi au siège de l’Assurance-maladie pour une ultime séance de négociation autour d’une nouvelle convention quinquennale, texte définissant les conditions d’exercice et les honoraires des 115 000 médecins libéraux.

Ils ont jusqu’au 26 août pour valider un accord, sans quoi un règlement arbitral interviendra.

Série de mesures

Le projet de convention quinquennale prévoit toute une série de mesures comme la hiérarchisation des consultations selon leur complexité, avec des actes à 25, 30, 46 et 60 euros, ou encore une aide de 50 000 euros pour l’installation dans les déserts médicaux.

Une fois toutes ces mesures appliquées, la facture s’élève à près de 920 millions d’euros pour l’Assurance-maladie (1,1 milliard en comptant la participation des complémentaires santé).

Au total, l’investissement est quasiment doublé par rapport à la précédente convention de 2011.

Source : lemonde.fr