L’Acoss confirme la hausse de l’emploi privé en 2015

ECONOMIE L’année dernière, les 1,5 million d’entreprises privées de France employaient en moyenne 17,8 millions de personnes, soit 14.700 de plus qu’en 2014…

L’emploi privé est bel et bien reparti à la hausse. Après s’être stabilisé en 2014, l’emploi du secteur privé a enregistré 14.700 créations nettes de postes (+0,1 %) en moyenne annuelle, tiré par l’intérim et le tertiaire, selon des données publiées ce mercredi par l’Acoss.

L’année dernière, les 1,5 million d’entreprises privées de France employaient en moyenne 17,8 millions de personnes, soit 14.700 de plus qu’en 2014.

Le salaire moyen par tête en hausse
« Néanmoins, cette évolution en moyenne annuelle masque un plus grand dynamisme au cours de l’année 2015 », précise l’organisme collecteur des cotisations de Sécurité sociale. La hausse monte à +0,4 % (+70.000 postes environ) si l’on compare fin 2015 à fin 2014.

Le salaire moyen par tête (SMPT), lui, a continué d’augmenter (+1,5 %, 2.513 euros mensuels), tandis que les prix à la consommation restaient stables, permettant un gain de pouvoir d’achat de +1,5 % pour les salariés. Quant à la masse salariale, elle a gonflé de 1,6 % à 536 milliards d’euros.

Comme en 2014, l’intérim et le tertiaire sont les deux locomotives de l’emploi privé, avec respectivement 18.800 (+3,2 %) et 75.700 (+0,6 %) créations nettes en moyenne annuelle.

Le secteur de l’industrie toujours dégradé
Le tertiaire représente 70 % des emplois du secteur privé. Les activités informatiques (+9.900, +2,7 %), l’hébergement-restauration (+15.400, +1,5 %) et le secteur de l’action sociale et de l’hébergement médico-social (+17.400, +1,5 %) sont particulièrement dynamiques.

En revanche, la situation reste dégradée dans l’industrie (-37.100, -1,2 %) et dans la construction (-42.500, -3,0 %). Les secteurs de la construction automobile (-8.400, -4,0 %), la construction de routes (-3.000, -4,2 %) et la construction de bâtiments (-4.900, -3,2 %) sont particulièrement touchés.

source : 20minutes.fr