La télémédecine : un outil efficace pour les enfants asthmatiques

Suivre les enfants asthmatiques à distance grâce à la télémédecine serait une solution efficace pour améliorer la vie de ces petits patients.

Pas toujours facile pour les petits asthmatiques de gérer un quotidien qui peut être compliqué par des crises plus ou moins sévères. Pour leur faciliter l’existence, la télémédecine serait efficace. C’est du moins la conclusion d’une étude publiée dans la revue médicale Annals of Allergy, Asthma & Immunology . Elle permettrait aux petits patients qui vivent loin des centres médicaux et des allergologues d’apprendre à mieux gérer leur maladie.

Les chercheurs de l’American College of Allergy, Asthma and Immunology (ACAAI) ont mené une étude pour comprendre si le suivi des enfants asthmatiques par la télémédecine était aussi performant que des consultations médicales classiques. Pour cette étude, ils ont comparé les effets sur ces patients des consultations de visu ou des visites médicales à distance. La télémédecine impliquait une visite à la clinique la plus proche. Les participants ont été suivis pendant six mois.

La télémédecine aussi efficace que les consultations

L’étude a montré qu’au bout de six mois, il n’existait pas de différence entre les bénéfices des deux types de consultations. Tous les enfants observés, que ce soient ceux suivis en clinique ou par télémédecine ont pu améliorer leur maîtrise de l’asthme au cours de l’expérience.

«Nous avons constaté que la télémédecine en temps réel grâce à la vidéoconférence était tout aussi efficace que les visites en personne sur les enfants asthmatiques », a expliqué l’allergologue Jay Portnoy, ancien président ACAAI et auteur principal de l’étude. « De plus, nous avons constaté des niveaux élevés de satisfaction des enfants et des parents, pour ce qui concerne les soins à distance.»

« Ces résultats sont encourageants car souvent ceux qui ont le plus grand besoin d’un spécialiste de l’ asthme vivent dans des zones mal desservies. L’étude montre que ces enfants peuvent obtenir des soins efficaces d’un spécialiste, même s’ils ne se produisent pas de vivre voix ou à proximité de l’endroit où un allergologue pratique».

Source : topsante.com