La Sécurité sociale fête ses 70 ans

Créée le 4 octobre 1945, la Sécurité sociale française fête ses 70 ans ce dimanche. Plusieurs fois réformée, en déficit depuis des années, la « sécu » reste quand même l’une des bases du « modèle social français ».

Pour beaucoup, elle rime avec maladie et médecins, mais la Sécurité sociale, inspirée par le Conseil national de la Résistance en 1945, c’est surtout une protection sociale pour les travailleurs et leurs familles. Une révolution à l’époque. 70 ans après, la « sécu » a changé, elle perd de l’argent, mais ses valeurs sont toujours là. La gestion des prestations pour les familles, la réparation des accidents du travail et des maladies professionnels, la gestion des retraites et la solidarité avec nos aînés, c’est elle, aujourd’hui encore.

L’équilibre perdu entre travailleurs et retraités

L’ordonnance du 4 octobre 1945 créée la Sécurité social sur un principe simple : les travailleurs vont payer la retraite de leurs parents au travers des cotisations salariales et patronales. L’équilibre est précaire entre le taux d’emploi et le nombre de retraités, mais cela marche pendant de belles années. La hausse du chômage vient malheureusement gâcher la fête. L’explosion des dépenses de santé aussi et le vieillissement de la population pour en rajouter une couche. Malgré les réformes, les mesures pour tenter de trouver d’autres sources de financement, la Sécurité sociale est en déficit de 13 milliards d’euros cette année.

860xNx860_ide-retraites-nombre-151002_hd.jpg.pagespeed.ic.tV9VShOYA8

860xNx860_ide-finance-secu-151002_hd.jpg.pagespeed.ic.eLDT48NWEw

Source : France Bleu