La Mutuelle Générale soutient deux start-up innovantes au service de l’autonomie

Suite à son appel à projets lancé en avril 2015 et destiné à distinguer des initiatives exemplaires favorisant l’autonomie des personnes atteintes de maladies neurodégénératives et la qualité de vie de leurs aidants, la Fondation de La Mutuelle Générale récompense les deux start up Co-assist et Tikeasy.
« Parmi les 36 dossiers examinés par le Comité scientifique de la Fondation, Co-assist et Tikeasy se sont en effet distingués en répondant rigoureusement au cahier des charges qui exigeait une forte dimension innovante et technologique », indique la Fondation.
Zoom sur les lauréats de l’appel à projet Mutuelle Générale
Co-assist : un bracelet connecté pour sécuriser les aidés et leurs aidants

La start-up Co-assist, créée en 2015, développe un bracelet connecté qui fonctionne aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Ce bracelet, porté par les personnes atteintes de maladies neurodégénératives, permet de les géolocaliser et de détecter à la fois leur déambulation extérieure et leur éventuelle chute ou malaise.
En cas de problème, l’alerte est aussitôt déclenchée sur le téléphone de l’aidant, pui
s en cascade sur le téléphone d’autres personnes préalablement identifiées et en mesure d’intervenir rapidement en cas de besoin. Les services de secours sont contactés en dernier lieu. La déambulation est l’un des symptômes les plus anxiogènes et dangereux des maladies neurodégénératives.
Cependant, la mobilité des malades étant un facteur clé de santé et de lien social, Co-assist prévoit d’ « autoriser » les sorties en paramétrant la surveillance. Les malades sont sécurisés et leurs aidants rassurés. Ce bracelet présente deux atouts majeurs : d’une part la très forte autonomie de la batterie (plusieurs mois, voire plusieurs années) et d’autre part le fait qu’il repose sur un réseau d’aidants solidaires et non sur un abonnement à un service d’assistance payant.
La Mutuelle générale soutient le projet à hauteur de 48 788 € (ce projet vient par ailleurs de remporter le prix Innov et Connect organisé par l’Atelier BNP Paribas).
Tikeasy : assister les malades d’Alzheimer et leurs aidants

La start-up Tikeasy a pour sa part été créée en 2010. Tikeasy est un éditeur de logiciel concevant des services clés en main accessibles sur tablettes tactiles. Le projet récompensé s’adresse aux personnes atteintes de troubles liés aux premiers stades de la maladie d’Alzheimer (stades 2 à 5) et à leurs aidants familiaux.

plateforme-TOOTI-Senior

Il propose une solution sous la forme d’une tablette simplifiée et ergonomique qui apporte de nombreux bénéfices permettant d’intervenir dans le ralentissement des symptômes de la maladie : stimulation cognitive et mémorielle et maintien d’une connexion forte entre les malades, leur famille et leurs proches. Concrètement, la tablette propose à la personne malade :
des repères temporels,
des repères familiaux,
des rappels automatiques visuels et sonores à travers un agenda à distance,
des jeux cognitifs,
des fonctions de communication simplifiées avec ses aidants.
Les aidants peuvent quant à eux suivre l’activité de l’aidé, et se rassurer à distance à travers des statistiques d’utilisation de la tablette, la détection de mouvements dans la pièce ou de l’ouverture d’une porte, etc. Ils peuvent également les contacter sous forme de messages très lisibles. La tablette contribue ainsi au maintien à domicile, le plus longtemps possible et en bonne santé, des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Certains développements sont déjà initiés et un travail de validation est prévu avant l’industrialisation fin 2016.
L’aide de la Fondation de La Mutuelle Générale en faveur du projet s’élève à 45 000€.
Le choix du thème de cet appel à projets 2015 a été motivé par les résultats d’une enquête menée par la Fondation de La Mutuelle Générale intitulée « les Français et les technologies au service de l’autonomie des personnes atteintes de maladies neurodégénératives ».
Selon cette étude, 9 Français sur 10 perçoivent les nouvelles technologies comme des solutions efficaces pour faciliter le quotidien et la prise en charge des personnes atteintes de maladies neurodégénératives.
En France, plus de 1 million de personnes sont atteintes par ces pathologies. Elles devraient être 1,3 million à l’horizon 2020, en raison de l’augmentation de l’espérance de vie. Le coût des établissements spécialisés, couplé à la pénurie annoncée de professionnels de santé font de la recherche en matière d’autonomie un enjeu déterminant.
« La Fondation a ainsi souhaité soutenir deux projets issus de start up innovantes du secteur numérique qui développent un produit ou service accessible au plus grand nombre ».

Source : SilverEco.fr