La MFP demande au gouvernement des engagements forts sur l’avenir de la protection sociale des fonctionnaires

À l’occasion de son assemblée générale, la Mutualité Fonction Publique (MFP) a fêté le 4 juin dernier ses 70 ans d’engagement solidaire au service de la protection sociale des agents publics actifs et retraités, en présence des mutualistes, des organisations syndicales et des représentants du gouvernement.

Devant plus de 300 délégués et invités, le Premier Ministre, Manuel Valls, a tenu à exprimer, dans un message écrit porté par Thierry Le Goff (DGAFP), son attachement au modèle de protection sociale global et solidaire construit par les fonctionnaires pour faire face aux risques spécifiques liés à leur statut professionnel.

Si elle peut se satisfaire de la confiance du gouvernement dans l’action menée par les
mutuelles de la fonction publique en faveur des droits sociaux des agents et de leur famille, la MFP attend désormais des actes clairs et des engagements forts de la puissance publique.

Elle s’inscrit ainsi dans la même démarche que celle qu’elle a portée en début d’année pour défendre la gestion mutualiste du régime obligatoire d’assurance-maladie des agents publics. La MFP n’acceptera pas que 70 ans d’engagement et de solidarité puissent être remis en cause au nom de la « stimulation du marché ».

Dans cette perspective, elle reste plus que jamais mobilisée sur ces questions dans une action concertée avec l’ensemble des organisations syndicales des fonctionnaires partenaires. Le bilan de l’audit des trois inspections générales sur les dispositifs spécifiques de protection sociale complémentaire dans les fonctions publiques d’État et territoriale, attendu prochainement, permettra à la MFP de marquer, si nécessaire, le « coup d’envoi » de cette mobilisation.

Source : Miroir Social