Journée mondiale sans tabac : six fumeurs sur dix souhaitent arrêter la cigarette mais…

Si 60% des fumeurs souhaitent arrêter cette addiction, ils ne sont 400.000 à sauter le pas chaque année, déplorent les autorités sanitaires à l’occasion de la Journée mondiale dans tabac, mercredi.

Entre les six bonnes raisons d’arrêter de fumer de la Ligue contre le cancer, et la nouvelle campagne du ministère de la Santé pour lutter contre les idées reçues sur le tabac, les sources de motivation ne manquent par pour les fumeurs qui souhaitent écraser leur dernière cigarette. Mais s’ils sont six sur dix à vouloir en finir avec leur addiction, ils ne sont que 400.000 à réellement sauter le pas, rappellent les autorités sanitaires à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac, ce mercredi.

Arrêter le tabac redonne le goût… et l’haleine fraîche

« Arrêter le tabac améliore votre souffle, votre fertilité et votre budget quotidien », souligne la Ligue contre le cancer dans sa campagne lancée en début de semaine. Les visuels clament également que l’arrêt du tabac vous redonne le goût, l’odorat et l’haleine fraîche. Et surtout réduit le risque d’avoir un cancer, rappelle l’association. Selon la Ligue, les plus jeunes, par exemple, seront davantage motivés par la réduction de leurs dépenses et par l’haleine, les fumeurs de plus de 30 ans seront sensibles aux arguments de l’effet du tabac sur la fertilité, sur le souffle, sur le goût ou sur leurs poumons.

Le cancer du poumon ne touche pas que les « vieux »

Pour tenter de faire baisser la consommation de tabac, le ministère de la Santé a lui lancé cette semaine une campagne anti-tabac axée sur les idées reçues, « qui nuisent gravement à la santé ». Peu importe l’âge, le nombre de cigarettes quotidiennes ou la pratique sportive, il n’y a pas de consommation de tabac sans risque, soulignent-elles lundi dans un communiqué. Les idées reçues visées sont, que le cancer du poumon ne touche pas que les « vieux » mais aussi des fumeurs « dès 35 ans ». Autres croyances erronées, faire du sport tous les jours élimine le risque de la cigarette et fumer peu serait sans danger: « Franchement, 4 cigarettes par jour ça va! » « Non ! Ça multiplie par 3 le risque d’infarctus. »

Treize millions de fumeurs en France

Le ministère de la Santé profite aussi de cette campagne pour inciter les fumeurs à recourir au dispositif « Tabac info service », notamment son nouveau coaching. En 2016, la ligne téléphonique gratuite de Tabac Info Service (le 3989), avait reçu plus de 41.000 appels et son site internet plus de 3,4 millions de visiteurs uniques. Sa nouvelle « appli » mobile lancée en septembre a été téléchargée 111.100 fois.

En France, « 13 millions d’adultes fument quotidiennement », rappelle la Ligue contre le cancer. Le tabac reste la première cause de cancer évitable et l’on considère que plus de 30% de l’ensemble des cancers dépendent du tabac, ajoute-t-elle. À l’occasion de la Journée mondiale sans tabac mercredi, l’Organisation mondiale de la santé a rappelé de son côté que la consommation de tabac tue plus de 7 millions de personnes chaque année dans le monde. Au-delà des campagnes pour aider à arrêter de fumer, l’OMS appelle à interdire la promotion du tabac et à augmenter les taxes sur ces produits.

Source : francebleu.fr

Une réflexion au sujet de « Journée mondiale sans tabac : six fumeurs sur dix souhaitent arrêter la cigarette mais… »

Les commentaires sont fermés.