Inondations : la situation est sous contrôle dans les hôpitaux

Face aux crues, le personnel des hôpitaux est fortement mobilisé. Grâce à leur réactivité, la situation est sous contrôle, d’après Marisol Touraine.

Il n’y a pas que les maisons des particuliers et les musées qui ont été affectés par les inondations en Ile-de-France de ces derniers jours. Alors que pluie ne faiblit pas, le bon fonctionnement des hôpitaux et établissements médicaux-sociaux a également été compromis.

Marisol Touraine, la ministre de la Santé, s’est d’ailleurs rendue ce samedi au centre de crise de l’Agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France pour faire le point sur la gestion des inondations dans ces structures.

De nombreux problèmes ont perturbé le travail des équipes soignantes, particulièrement en Ile-de-France et en Centre Val-de-Loire. Dans certains cas, patients et médecins, ont été évacués. Des services ont dû être fermés et des opérations reportées, en raison d’un risque d’inondation ou de rupture d’ouvrage dans les établissements.

Contact permanent

Dans les deux régions où la montée des eaux a été particulièrement importante, le bilan est en effet impressionnant. En Centre-Val-de-Loire, 125 patients ont été évacués de deux établissements de santé et 402 résidents ont dû quitter sept établissements médico-sociaux. En Ile-de-France, 355 patients ont été évacués de huit établissements de santé et 407 résidents de quatorze établissements médico-sociaux.

Pour que ces évacuations se passent dans de bonnes conditions, une étroite collaboration entre les services du ministère de la Santé et de l’Etat, et les professionnels de santé a été nécessaire. Ces derniers entretiennent des contacts permanents pour mieux maîtriser la situation en milieu hospitalier.

La ministre a tenté de rassurer les esprits, expliquant qu’il n’y avait pas d’inquiétude à avoir, même si ce travail de sécurisation du milieu hospitalier face aux crues allait se poursuivre: « la situation est sous contrôle dans les hôpitaux et les établissements médico-sociaux, mais l’Etat reste d’une extrême vigilance», a t-elle déclaré.

Réactivité exceptionnelle

Samedi, Marisol Touraine a également tenu à exprimer toute sa solidarité aux personnes évacuées, insistant sur le fait que tout était fait pour que ces personnes, fragiles et souffrant de maladies graves pour la plupart, puissent bénéficier des soins et de la prise en charge dont ils ont besoin malgré ces circonstances exceptionnelles.

Elle a aussi salué « la réactivité exceptionnelle des professionnels de santé, des services de secours et d’urgence, des hôpitaux et des structures médico-sociales face aux intempéries et aux inondations ». Sans eux, assurer la continuité des soins aurait été impossible.

Cette mobilisation devrait continuer dans les prochains jours, face au mauvais temps. Météo-France prévoit encore ce dimanche des intempéries sur une bonne partie du pays et l’Eure et la Seine-Maritime sont encore classées en vigilance rouge pour les inondations. Quinze autres départements sont encore vigilance orange aux inondations, en Ile-de-France, en Lorraine et dans le Centre.

Source : pourquoidocteur.fr