Implant pour lutter contre Alzheimer développé

Des chercheurs ont mis au point un implant qui délivre un flux continu d’anticorps dans le cerveau, pour servir à lutter contre la maladie.

Les scientifiques ont été testé avec succès sur des souris un implant qui aide à combattre la maladie d’Alzheimer.

L’une des causes supposées de l’Alzheimer est l’accumulation de la protéine bêta-amyloïde (Abeta) dans différentes zones du cerveau. Ce phénomène a pour conséquence le dépôt de plaques de protéines agrégées qui sont toxiques pour les neurones, explique jeudi l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL).

Pour combattre ces plaques, un moyen prometteur consiste à «marquer» les protéines Abeta avec des anticorps qui alertent le propre système immunitaire du patient, afin qu’il les attaque et les élimine. Cela exige des injections répétées de vaccin, ce qui peut entraîner des effets secondaires. L’implant développé par les chercheurs de l’EPFL permet d’éviter ce problème.

Les scientifiques ont mis au point une capsule bioactive contenant des cellules génétiquement modifiées pour produire des anticorps contre Abeta. Cette capsule de 27 millimètres de long, 12 de large et 1,2 d’épaisseur est implantée dans le tissu sous-cutané. Au fil du temps, ces cellules produisent et diffusent un flux régulier d’anticorps dans la circulation sanguine, d’où elles se répandent dans le cerveau pour cibler les plaques Abeta, explique l’EPFL.

Les chercheurs ont testé le dispositif sur des souris avec un «succès complet», indique un communiqué. Les rongeurs ont présenté une diminution spectaculaire de la charge en plaques. Ces travaux font l’objet d’une publication dans la revue «Brain».

Source : 20min.ch