Hôpitaux publics : sources de fierté et d’inquiétude pour les Français

D’après un sondage Odoxa réalisé avec France Inter, la majorité des Français sont fiers de leurs hôpitaux mais craignent une détérioration de la qualité des soins à l’avenir.

C’est le principal enseignement à tirer du Baromètre Santé 360, réalisé par Odoxa pour la FHF (Fédération Hospitalière de France), en partenariat avec France Inter et le Figaro : l’hôpital public a toujours la cote auprès de la majorité des Français, qui sont pourtant de plus en plus pessimistes également, sur l’avenir des soins dans le pays. Ce sondage a été réalisé en septembre 2017 par internet, sur un échantillon de 1 000 citoyens.

L’ hôpital public, une fierté nationale…

Qui a dit que les Français n’étaient jamais contents ? D’après cette étude, près des trois-quarts des personnes interrogées (72%) disent avoir une bonne image des établissements de santé publics comme des médecins généralistes de villes (81%). Elles estiment même que la France est le pays d’Europe qui dispose des meilleurs soins et du meilleur accès à l’hôpital public.

… mais une image qui se détériore

Tout va bien donc… du moins, pour le moment. Car quand on leur demande de se projeter dans plusieurs années, la fierté laisse place aux doutes et à l’inquiétude. Trois-quarts des Français pensent aussi que les soins vont se dégrader à l’avenir. La mauvaise image de l’hôpital public (bien que minoritaire) a progressé de huit points en un an. Un désamour de plus en plus grand aussi envers les médecins de ville (baisse de leur image de 8 points).

La plupart des patients pointent notamment le manque de communication entre médecins et hôpitaux, avec des échanges d’informations trop compliqués, irréguliers ou en retard. D’autres soulignent le manque de transparence et d’écoute avec encore trop peu de place accordée aux associations de patients dans les établissements, par exemple.

Quel hôpital pour demain ?

Toujours d’après cette étude, 9 Français sur 10 estiment que la santé doit être une priorité de financement et d’investissement pour le gouvernement, {…}

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Source : franceinter.fr