Le hand spinner, « jouet » pour autistes qui fait un tabac

Sous ses airs de petit gadget, le hand spinner connaît un succès fou. Discrète, cette toupie d’un nouveau genre se tient au milieu pour être tournée très rapidement. Sur certains modèles, il est possible de pousser les alvéoles ou d’appuyer sur un bouton central pour faire tourner l’objet tout seul. Mais, initialement, l’accessoire nouvelle star des cours de récré, pourtant conçu à la fin des années 90, vise à répondre aux besoins spécifiques d’enfants avec troubles autistiques.

Aider à la concentration

Phénomène de mode inédit, le hand spinner fait donc partie des « fidget », qui désignent « les outils destinés à améliorer la concentration en proposant un exutoire moteur aux tensions et désirs de mouvement », précise la société Hop’toys, spécialisée dans la vente de jeux et jouets pour enfants handicapés et valides. Ce gadget adapté doit donc aider à la concentration, à l’autorégulation sensorielle et à la gestion du stress qui se traduit souvent par des gestes nerveux : faire tourner son stylo, se ronger les ongles, agiter sa jambe pour déstresser… Un détournement négatif ? Imaginé pour répondre à ces besoins sensoriels, de mouvement, de pression et/ou de mastication des enfants autistes, ce gadget est donc devenu un jouet incontournable chez les enfants, valides ou handicapés, dès l’âge de 7 ans.

Un détournement négatif ?

Selon Hop’Toys, cet engouement n’est pas toujours à observer de façon positive : « Le hand spinner est un bel exemple de Design pour tous, c’est-à-dire indispensable pour 10% de la population, nécessaire pour 40% et confortable pour tous. Cette mode participe à démocratiser un outil et encourage l’inclusion au sein des classes et durant les récréations, explique la société dans un communiqué publié le 12 mai 2017. Nous souhaiterions toutefois attirer l’attention sur l’importance d’une bonne utilisation. » Son détournement en jouet provoquerait l’effet inverse, à savoir une grande déconcentration. Ce qui pourrait expliquer le choix de plusieurs écoles d’en interdire l’utilisation ? Hop’toys rappelle en tout cas que le hand spinner n’est pas le seul fidget mis sur le marché et qu’une large gamme permet de répondre aux besoins de tous.

Source:handicap.fr