Grand froid : que dit le Code du travail ?

En période de grand froid comme c’est le cas aujourd’hui et davantage ces prochains jours, on pense aux travailleurs à l’extérieur ou dans un local ouvert ou même dans des entrepôts, sont-ils protégés par la loi et comment ?

La question des températures extérieures n’est pas traitée par le code du travail, il faut chercher du côté des dispositions qui traitent de la sécurité et de la santé des salariés avec l’adoption de mesures adaptées aux situations dont par exemple le grand froid ou la canicule.

Pour les salariés exposés aux très basses ou fortes températures, comment ce risque est-il pris en compte ?

Il doit l’être dans ce qu’on appelle le document d’évaluation des risques professionnels et des consignes doivent être données par l’employeur, par exemple : Limitation du temps de travail à l’extérieur, pause plus grande, accès à des boissons chaudes, séchage et stockage de vêtements de rechange, aides pour réduire la charge physique du travail autant d’obligations qui s’imposent à l’employeur. Des contrôles par des inspecteurs du travail eux même très bien couverts, peuvent intervenir de façon inopinée.

Existe-t-il un seuil de température ?

Non le code du travail ne mentionne pas de seuil de température en dessous duquel, on pourrait déceler un risque pour la santé des salariés, on évoque en fait des situations de basse température accentuée par {…}

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Source : europe1.fr